La Journée internationale des droits des femmes a lieu chaque chaque année le 8 mars. Cette année le thème retenu est la place des femmes dans le monde du travail. Ce n'est pas un hasard : aujourd'hui encore, les femmes ont, à poste égal, une rémunération inférieure à celle des hommes. Voici quelques chiffres.

1. Un écart de 455 € en moyenne

19 %, c'est l'écart de salaire qui existe entre les hommes et les femmes. Ces dernières touchent en moyenne 81 % du salaire des hommes : à titre d'exemple, en 2013, un homme touche en moyenne, pour un poste à temps plein, un salaire mensuel net de 2 389 € contre 1 934 € pour une femme, soit un écart de 455 €.

2. Les femmes les mieux rémunérées sont moins payées que les hommes

Cet écart progresse avec l'augmentation de l'échelle des salaires. Même lorsque les femmes sont mieux payées, elles le sont encore moins que les hommes. Explications : les 10 % des hommes les mieux payés gagnent 3 892 € net mensuels, alors que les 10 % de femmes les mieux rémunérées gagnent en moyenne 3 036 € par mois.

3. Et les moins bien payées sont des femmes

Quant aux personnes qui touchent les plus petits salaires, ce sont les femmes qui sont en bas de l'échelle : les 10 % des femmes les moins bien rémunérées gagnent 1 154 € net mensuels en moyenne contre 1 254 € chez les hommes (en équivalent temps plein).

4. Un écart plus marqué chez les cadres

Dans la catégorie des cadres, l'écart de salaire hommes-femmes est encore plus marqué ; il s'élève à 26,3 %. Les femmes perçoivent une rémunération de 3 649 € contre 4 380 € pour leurs homologues masculins.

5. Les employées, mieux payées

Dans cette catégorie professionnelle, les femmes sont payées à quasi-égalité avec les hommes ; l'écart est ici le plus faible : 9,3 %.