L'an passé, les ventes de livre ont été légèrement moins bonnes qu'espérées. Avec 356 millions d'exemplaires achetés par les Français en baisse de 1% par rapport à 2016, les éditeurs faisaient alors grise mine. Mais les auteurs les plus connus étaient bien au rendez-vous, et le classement comporte peu de surprises.

Guillaume Musso, 1,5 millions d'exemplaires vendus :

Faut-il encore présenter Guillaume Musso ? Le romancier est en tête des ventes de livres pour la septième année consécutive. Star dans de nombreux pays, de la Corée du Sud à l'Italie, le natif d'Antibes sera probablement l'auteur le plus vendu en 2018. Son dernier roman, La jeune fille et la nuit, s'est écoulé à 55 000 exemplaires et est le meilleur tirage de cet été. Depuis janvier dernier, M. Musso peut se targuer d'avoir déjà écoulé plus d'un million d'ouvrages, en France et, il culmine à 28 millions de ventes dans le monde.

Raphaëlle Giordano, 1,13 millions d'exemplaires vendus :

Pour une première fois, c'est un coup de maître. En effet, si elle avait déjà écrit plusieurs essais, le premier roman de Mme Giordano, Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une, se place directement à la seconde place des ventes de l'année.

Michel Bussi, 931 000 exemplaires vendus :

L'ancien professeur de géographie se retrouve pour la troisième année consécutive... troisième du podium des meilleures ventes de livres, c'est ce qu'on appelle être constant. Spécialisé dans le thriller, il commence à compter parmi le petit monde de l'édition.

Marc Levy, 762 000 exemplaires vendus :

Pas de podium cette année pour l'auteur français le plus vendu au monde. Petite dégringolade même, puisqu'il vendait encore plus d'un million d'exemplaires l'année précédente. Mais celui qui a vu son premier roman être adapté en film se rassure, au classement mondial, il domine, et de loin, avec plus de 30 millions de livres ayant trouvé lecteur.

Aurélie Valognes, 694 000 exemplaires vendus :

Cette romancière de 35 ans qui talonne aujourd'hui le célèbre Marc Levy en termes de ventes, a commencé par s'auto-éditer sur Internet en 2014. Que de chemin parcouru en seulement quatre ans, là voilà parmi les auteurs les plus rentables de ces dernières années. En 2016 son premier roman Mémé dans les orties, s'était hissé au rang de best-seller.