Publiées en octobre dernier, les analyses de l'ACPR , organisme qui régule le secteur financier français, dévoilent que 4,4 millions de Français, soit 6,5 % de la population, sont clients d'une banque en ligne.

D'après l'Autorité de contrôle, "les nouveaux acteurs bancaires ont progressivement réussi à s'installer dans le paysage bancaire français, pourtant mature".

Mais, même si le ratio est encore faible par rapport aux banques traditionnelles, les ouvertures de comptes en ligne, soit 1,3 million de nouveaux clients représentent le tiers des ouvertures de comptes en 2017 (pour 3,8 millions d'ouvertures toutes banques confondues). Un chiffre en forte progression, qui devrait encore grimper dans les années à venir.

En effet, l'ACPR estime que d'ici la fin 2020, le nombre de clients des banques en ligne devraient tripler pour s'établir à 13,3 millions de personnes.

Selon l'Autorité de contrôle, les banques en ligne arrivent à toucher principalement une population dont la moyenne d'âge est inférieure à 30 ans, en ciblant ses besoins spécifiques et en répondant à ses exigences modernes, à l'aise avec son smartphone, et peu encline à patienter en guichet.

Les établissements plus classiques, quant à eux, avec un positionnement de banque plus patrimoniale, attirent des nouveaux clients, entre 30 et 50 ans, et plutôt aisés et vivant en ville.