2,2 millions d'euros

C'est la dotation totale destinée aux différents vainqueurs du Tour de France : maillot jaune pour le classement général, maillot à pois pour les grimpeurs, maillot vert pour les sprinteurs et maillot blanc pour le meilleur jeune.

450 000 euros

C'est ce que touche le vainqueur du classement général, affublé du maillot jaune. Il reçoit également un bouquet de fleurs (très) imposant. Il faut bien ça, après plus de 3 500 kilomètres en seulement trois semaines.

198

C'est le nombre de coureurs qui participent à chaque édition depuis 1988. Ils sont répartis dans 22 équipes de 9 cyclistes. En cas de pépin mécanique, 1 400 vélos et 3 000 roues de rechange sont prévus.

1 065

C'est le nombre de personnes employées durant les trois semaines que dure l'épreuve. De la caravane aux médecins, en passant par la voiture-balai et les ravitailleurs, l'organisation d'un tel événement nécessite de nombreuses personnes.

190

C'est le nombre de pays dans lequel le Tour de France est retransmis, via plus de 80 chaînes de télévision. Il s'agit de l'un des événements sportifs les plus regardés au monde, avec la Coupe du monde de football.

11 millions d'euros

C'est le budget moyen d'une équipe disputant le Tour de France. En 2015, la mieux dotée, Sky Team, disposait de 20 millions d'euros pour les trois semaines. De l'autre côté du spectre, l'équipe Bretagne-Séché Environnement avait un budget de " seulement " 3,5 millions.

110 000 euros

C'est la somme que doivent débourser les villes qui souhaitent accueillir l'arrivée d'une étape du Tour de France. Pour un départ, il leur en coûtera 65 000 euros. Chaque année, elles sont plus de 200 à se présenter, pour seulement une quarantaine choisies.

170 000 euros

Si une commune souhaite être ville-étape, c'est-à-dire organiser à la fois une arrivée et un départ, elle devra payer cette somme. Elle a tout de même droit à une généreuse ristourne de 5 000 euros.

4 millions d'euros

Accueillir le départ de la première étape du Tour de France coûte cher. C'est la somme qu'a payée la ville d'Utrecht, aux Pays-Bas, pour avoir le droit d'organiser la première journée de course en 2015. Elle a dépensé 10 millions de plus pour l'organisation en elle-même.

15 millions

La caravane publicitaire qui passe avant les coureurs est au moins aussi populaire que la course. En 2014, elle a distribué plus de 15 millions de cadeaux aux foules massées au bord des routes de France.