1. Titre

Un titre est une valeur dite "mobilière". Il s'agit d'un document que l'on achète et qui peut matérialiser une dette (obligation) ou une une propriété (action). Selon sa nature, un titre permet un retour financier mais il comporte toujours un certain risque. Dans le monde de la bourse, plus le risque est élevé, plus le retour financier est important.

2. Action

Une action est un titre de propriété d'une société. Quand j'achète une action, je deviens donc propriétaire d'une partie de l'entreprise, ce qui me donne le droit de profiter d'une partie de ses bénéfices, appelés dividendes.

3. Obligation

Une obligation est un titre, un document, qui matérialise une dette d'une durée définie à l'avance. Je peux acheter une obligation émise par une entreprise, mais aussi par un État ou une collectivité locale. Lorsque je possède une obligation, je recevrai tous les mois une certaine somme appelée coupon obligataire. Lorsque l'obligation arrive à son terme, je serai remboursé du montant initial.

4. Capitalisation boursière

La capitalisation boursière d'une entreprise représente le montant de l'ensemble de ses actions qui circulent sur les marchés financiers. En général, plus les profits futurs attendus sont importants, plus la capitalisation boursière augmente .

5. CAC40

Le CAC40, pour cotation assistée en continu, est un indice qui représente la capitalisation boursière des 40 plus grandes sociétés françaises cotées à la bourse de Paris. L'indice en lui-même est le résultat d'un calcul (assuré par la société NYSE Euronext) qui prend en compte le volume (nombre) de titres échangés, mais aussi leur valeur. Le plus haut niveau du CAC40 date du 4 septembre 2000 avec un record a 6944,77 points.

6. Plus-value

La plus-value est la différence (lorsqu'elle est positive) entre le prix de vente et le prix d'achat d'un titre. Par exemple, lorsque j'achète un bien et que je le revends plus cher, je réalise une plus-value.

7. LBO

Le LBO, pour leveraged buy-out, ou acquisition par emprunt, est un montage financier particulier, destiné au rachat d'une entreprise en ayant recours à l'endettement. Concrètement, une entreprise A s'endette, en émettant par exemple des obligations, pour racheter une entreprise B. A rembourse ensuite sa dette en ponctionnant la trésorerie de B.

8. Joint Venture

Une Joint Venture est une coentreprise, que l'on appelle également entreprise commune. C'est une société créée par plusieurs autres entreprises lorsqu'elles ont un but commun. Il s'agit, dans la plupart des cas d'un laboratoire de recherche conjoint, de l'exploitation commune d'un site de production ou la mise en commun de plusieurs activités pour créer un produit à forte valeur ajoutée. BNP Paribas et IBM ont par exemple créé BNP Paribas Partners for innovation, une société de sous-traitance informatique.

9. Stock option

Les Stock options sont une forme de rémunération pour les dirigeants des grandes entreprises. C'est un système qui leur permet d'acheter des actions de leur propre entreprise à un taux fixé à l'avance, et qui est généralement inférieur au prix de marché.

10. Short

La vente à découvert – le short (en anglais) – est une technique utilisée par les traders et fondée sur le pari. Elle consiste à vendre un titre que l'on ne détient pas encore à sa valeur actuelle. Si la valeur de ce titre baisse après le moment où la transaction a été négociée, le vendeur peut le racheter afin de dégager une plus-value. À l'inverse, si la valeur augmente c'est l'acheteur qui est gagnant puisqu'il aura acheté un titre moins cher que sa valeur ; il peut alors le revendre immédiatement pour réaliser une plus-value.