Baisse des tarifs du gaz

Pour le cinquième mois consécutif, les tarifs réglementés du gaz (hors taxes) appliqués par Engie (ex-GDF-Suez) diminuent en février 2016. Cette fois, la baisse des prix sera de 1,86% en moyenne. Dans le détail :

  • les foyers se chauffant au gaz bénéficieront d'une réduction de 1,9% du prix du gaz,
  • ceux qui utilisent le gaz uniquement pour la cuisson auront droit à une baisse de 0,6%,
  • ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson et pour chauffer l'eau verront leur facture diminuer de 1,2%.

Entre le 1er janvier 2015 et le 1er janvier 2016, les tarifs du gaz ont diminué 12,6% en moyenne.

Hausse des tarifs des péages

Les tarifs des péages en France, eux, augmentent de 1,12% en moyenne en février 2016.

En contrepartie, les sociétés concessionnaires d'autoroutes se sont engagées à investir 3,27 milliards d'euros dans des chantiers, qui doivent permettre une plus grande fluidité du trafic et plus de 8 000 embauches par an (jusqu'en 2024) dans les entreprises de travaux publics.

Le taux du livret A maintenu, celui du PEL abaissé

Le gouvernement maintient le taux d'intérêt du Livret A à 0,75% en février 2016, alors même que la méthode de calcul de ce taux, qui prend en compte le niveau de l'inflation, aurait dû conduire à une nouvelle diminution.

Le taux du Plan d'épargne logement (PEL), quant à lui, est abaissé à 1,5%. Plus exactement, un PEL ouvert à partir du 1er février 2016 se voit appliquer un taux d'intérêt de 1,5% brut, alors qu'un PEL qui a été souscrit avant cette date conserve son taux d'intérêt de 2% brut (ou même de 2,5% brut si le PEL a été ouvert avant février 2015).

Cette baisse du taux de rémunération du PEL s'accompagne d'une diminution du taux d'intérêt du crédit immobilier auquel ce plan d'épargne donne droit :

  • le taux d'intérêt du prêt immobilier lié à un PEL ouvert à partir du 1er février 2016 ne peut pas dépasser 2,7%,
  • le taux d'intérêt du prêt immobilier lié à un PEL ouvert entre le 1er février 2015 et le 31 janvier 2016 peut atteindre 3,2%.