Le tourisme français se porte bien, très bien même. L'INSEE a publié début avril les chiffres du tourisme sur le territoire. La France n'enregistre pas moins de 429 millions de nuitées sur l'année 2017, un chiffre record. En comparaison, les chiffres des années 2011 à 2016 étaient compris entre 400 et 412 millions. Les deux dernières années ont été pénalisées par les attaques terroristes, en novembre 2015 et juillet 2016 notamment. L'affluence record de 2017 est un signe que la peur s'est dissipée, une bonne nouvelle pour les commerces et pour l'attractivité du tourisme en France. L'an dernier a aussi été marqué par un retour massif des touristes étrangers, dont le nombre s'élèverait à 89 millions selon les chiffres du gouvernement.

Retour de la clientèle étrangère

Dans les hôtels, ce sont les Anglais, les Américains et les Chinois qui sont les étrangers non-résidents les plus représentés. L'afflux des résidents États-uniens dans les hôtels métropolitains a augmenté de 16 % sur l'année 2017. Les Japonais, plus réticents et frileux sur la question de la sécurité, ont encore du mal à se rendre en France métropolitaine. Ils se sont déplacés à hauteur de 1,3 million de personnes sur l'année 2017 mais ces chiffres restent encore très faibles par rapport aux années 2011 à 2014. De manière générale, la fréquentation des non-résidents dans les hôtels a progressé de 8,8 %, soit une augmentation de 2 millions de personnes. Si l'on regarde plus précisément la fréquentation hôtelière, le haut de gamme semble avoir la côte auprès des touristes étrangers. Les 4 et 5 étoiles ont d'ailleurs vu leur fréquentation augmenter de 3,8 % et 3 ,5 %. Cette forte progression de l'affluence dans les hôtels haut de gamme n'est que faiblement entachée par les logements de type Airbnb. Il existe tout de même une concurrence bien présente entre les deux offres de logements.

Le tourisme, un secteur stratégique dans l'économie nationale

D'après la Banque de France, le poids du tourisme sur le PIB est de 7 %. Il est représenté par les dépenses effectuées par les touristes lorsqu'ils séjournent sur le territoire. Affiché à 49 milliards d'euros en 2016, il s'élevait à 53 milliards d'euros en 2017 mais ce chiffre est susceptible d'évoluer. Les principaux départements concernés par ces fortes augmentations sont bien évidemment Paris mais aussi la Seine et Marne, notamment grâce à la présence de Disneyland Paris. Le département a vu sa fréquentation augmenter de 14 % pour les touristes étrangers. L'année 2017 est une année record pour le tourisme dans le département. Les campings des littoraux ont eux aussi connu une forte progression de leur affluence, avec 6 % de plus qu'en 2016. Les chiffres en hausse de 2017 pourraient bien ne pas l'être en 2018, à cause des nombreuses grèves dans les transports. Si ces dernières perdurent, elles pourraient fortement impacter les chiffres du tourisme français.