1. Connais-toi toi-même

Avant même de commencer à épargner, je dois faire le point sur mes bases financières :

  • Quel est mon budget mensuel ? : salaires, rente, autres revenus.
  • Quel est le montant de mes dépenses incompressibles ? : loyer, remboursement de crédit, frais de transport, etc.

La différence entre les deux correspond donc à mon revenu disponible pour la consommation. Je dois alors en déduire ce que j'utilise pour me nourrir ainsi que mes dépenses de loisirs comme l'achat de nouveaux vêtements et les sorties (cinéma, restaurant, etc.). Ce qu'il me reste alors à la fin du mois est le montant que je pourrai épargner. Dans tous les cas, plutôt que de laisser "dormir" cette somme sur mon compte courant, il est plus intéressant de la placer sur un compte épargne qui, à la fin de l'année, me rapportera des intérêts.

2. Je fais mes comptes

Tenir un registre de mes revenus et de mes dépenses est un excellent moyen d'avoir un aperçu de ce que représente chaque poste budgétaire (logement, transport, nourriture, loisirs, etc.). Je saurai ainsi exactement où part mon argent chaque mois, ce qui peut m'aider à rationaliser mes dépenses et ainsi à les réduire.

3. Je fixe un objectif à mon épargne

A l'image des bonnes résolutions que l'on prend en début d'année, pour réussir à épargner il faut se fixer un objectif à atteindre. Épargne de précaution, pour acheter un bien, pour se payer un beau voyage ou encore épargner pour les autres (mes enfants, mes petits-enfants), il existe de nombreuses raisons de mettre de l'argent de côté.

4. Je me renseigne sur les placements qui me correspondent

Les banques proposent de nombreux produits d'épargnes , adaptés aux différents âges de la vie et aux besoins et désirs de chacun :

Attention tout de même car certains produits d'épargne sont soumis à des règles particulières concernant l'impôt, comme une taxe sur le produit des intérêts.