5 conseils pour réussir son pot de départ à la retraite

Jeudi 29 Octobre 2015

 Pour réussir votre pot de départ, prenez-vous y au moins une semaine à l'avance.

Pour réussir votre pot de départ, prenez-vous y au moins une semaine à l'avance.

Afin de laisser un bon souvenir à ses collègues de bureau avant son passage à la retraite, il est essentiel de réussir son pot de départ. Invitation, organisation, achats... voici comment s'y prendre.

Réaliser une invitation officielle

Si je n'organise pas moi-même mon pot de départ à la retraite, mes collègues s'en chargeront – a priori ! Toutefois, prendre les choses en main me permet de choisir les personnes présentes à l'événement, son horaire, son lieu – au bureau, dans un bar...

Dans ce cas, je prends soin de rédiger un mail d'invitation, si possible au moins une semaine à l'avance. En prévenant mes invités à l'oral ou au dernier moment, le nombre d'absents risque d'être plus grand.

Ne pas organiser le pot trop tard dans la journée

Les pots d'entreprise se déroulent généralement en fin d'après-midi. Mais attention : certains collègues sont peut-être contraints de quitter le bureau en avance ce jour-là. En organisant mon pot relativement tôt, je m'assure que tout le monde ait le temps de passer, ne serait-ce que quelques minutes.

Penser large

Mieux vaut inviter trop de personnes que pas assez : le nombre de désistements est impossible à prévoir, et certains collègues pourraient être vexés de ne pas avoir été conviés.

Traditionnellement, les pots de départ à la retraite sont pris en charge par l'employeur. Mais ce n'est pas toujours le cas ! Si je dois financer moi-même mon pot, je n'hésite pas à acheter plus d'aliments et de boissons que nécessaire. Il serait dommage que les convives arrivant en retard n'aient rien à se mettre sous la dent...

 Généralement, les employeurs prennent en charge les dépenses pour les pots de retraite.

Généralement, les employeurs prennent en charge les dépenses pour les pots de retraite.

Être au centre de l'attention

Mon pot de départ imprime dans la tête de mes collègues les ultimes images de ma présence au bureau. Autant qu'elles soient bonnes !

L'essentiel : je fais l'effort d'accueillir personnellement l'ensemble de mes collègues – ou au moins de glisser quelques mots à chacun d'entre eux – et je me plie au rituel du discours de départ, toujours apprécié.

Remercier tout le monde

Une fois à la retraite, je ne reverrai sans doute jamais beaucoup de mes anciens collègues. Cela ne m'empêche pas d'être poli : le lendemain de la fête, ou quelques jours après, je pense à remercier formellement (par un mail collectif) mes collègues de bureau pour le(s) cadeau(x) qu'ils m'ont offert(s) – et, au passage, pour ces formidables années passées à leurs côtés !

plus de dossiers

Dossier

Études supérieures : tout pour bien les préparer

Dossier

Tout savoir sur mon assurance vie

Dossier

Epargne : où placer mon argent ?

Lifestyle

L, S ou ES : comment choisir son bac ?

A la fin de l'année de seconde, je suis face à un choix cornélien : dois-je m'engager dans une filière scientifique ? Économique ou littéraire ? Voici quelques clés pour m'aider à faire le bon...

Heure d'été : pourquoi change-t-on d'heure ?

Dimanche 26 mars, à 3 heures du matin, j'avancerai mon horloge d'une heure et perdrai ainsi une heure de sommeil, comme chaque année. S'il s'agit aujourd'hui d'un geste que je connais bien, suis-je...

Découvrez le parcours du Marathon de Paris

Le 9 avril prochain se déroulera le très attendu Marathon de Paris. Comme chaque année, le trajet est différent. Je découvre ce qui m'attend sur ces 42,2 kilomètres.