1/ Un marathon dans les alpages suisses

Le premier marathon de notre liste est le marathon de la Jungfrau, en Suisse. Crée en 1993, il a la particularité d'être un marathon de montagne (trail). La course, d'une distance de 41,195 kilomètres débute sur la route avec un faible dénivelé puis se corse à partir du 25ème kilomètre. A partir de ce passage, les 4000 participants doivent évoluer sur des sentiers, dont le dénivelé est bien plus conséquent. Qui dit montagne, dit beaux paysages...Le marathon de la Jungfrau offre un panorama exceptionnel du sommet qui porte le même nom. Il se déroulera en septembre prochain mais les inscriptions sont déjà terminées.

2/ Un marathon polaire

Qui a dit que l'homme ne marchait pas sur l'eau ? Le marathon du Pôle Nord est sans doute le marathon le plus extrême de cette liste. Courir 42 kilomètres à -30 degrés en moyenne relève tout simplement de l'exploit. Les participants, obligatoirement équipés d'une tenue chaude courent sous une épaisseur de glace et de neige allant de deux à trois mètres. Pas vraiment rassurant quand on connaît la température de l'eau sous leurs pieds. Le nombre de coureurs est limité et les dates varient en fonction de la météo. Il est accessible à tout le monde à condition de pouvoir payer les 16 000 euros du prix de la course. C'est la plus chère du monde.

3/ Un marathon impérial

Le marathon de la muraille de Chine, ou comment faire une overdose de marches...Il y en a plus de 5 000. Organisé chaque année au mois de mai, le marathon de la muraille de Chine est lui aussi réservé à un nombre limité de participants pour des raisons de sécurité. Accessible aux alentours de 200 euros, il permet aux participants de courir dans un cadre chargé d'histoire. Depuis l'an dernier, le marathon de la muraille de Chine est ouvert à la marche nordique, qui se pratique à l'aide de bâtons. Il est aussi possible de réaliser des distances plus courtes pour les coureurs moins expérimentés.

4/ Un marathon sur les sommets alpins

Le marathon du Montblanc s'inscrit, comme celui de Jungfrau dans la catégorie des trails. Du 28 juin au 1er juillet 2018, les participants découvriront la vallée de Chamonix-Montblanc et termineront leur course à 2000 mètres d'altitude. Les conditions en termes d'oxygène et de température seront donc extrêmes. Réalisé dans un cadre idyllique, le marathon voit s'affronter les 10 meilleurs coureurs de trail au monde. Cependant, plusieurs courses à distances différentes sont organisées pendant les quatre jours de l'événement. Il est donc accessible pour les plus aguerris mais aussi pour les débutants.

5/ Un marathon dans les vignes

Dans le marathon du Médoc, pas de compétition ni de rythme endiablé, c'est le plaisir qui domine. La course organisée sur 3 jours traverse les vignobles bordelais et possède une règle pour le moins atypique. Tous les deux kilomètres, les participants doivent s'arrêter pour goûter les vins de la région (l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération) mais aussi du foie gras, des raisins ou encore du fromage. Au total, pas moins de 55 animations et points de dégustation jalonnent le parcours de ce marathon plus gustatif que compétitif.