#1 "Ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier"

Si je ne dois retenir qu'une seule règle, c'est certainement la plus importante. Elle n'est évidemment pas à prendre au sens littéral : il ne s'agit pas ici d'oeufs de poule, mais de répartition des risques. En d'autres termes, il est fondamental de diversifier ses placements. Je ne dois pas placer 100% de mon portefeuille dans une seule entreprise, ni dans un seul secteur d'activité. Il est au contraire recommandé de panacher ses investissements.

#2 "Les arbres ne montent pas jusqu'au ciel"

Cette métaphore forestière invite à la prudence. En effet, une action dont le cours est orienté à la hausse finit inévitablement par reculer. Et c'est bien naturel : les investisseurs qui ont acheté des actions lorsque le cours était plus bas finissent par les revendre pour prendre leurs bénéfices.

#3 "C'est dans les ciels bleus qu'éclatent les orages"

Si cet adage ne fait pas forcément sens du point de vue météorologique, il s'applique à merveille au monde de la Bourse. En clair, les krachs boursiers surviennent lorsque personne ne s'y attend. Ce fut le cas lorsque la crise des subprimes a éclaté en 2008 après plusieurs années de beau fixe sur les marchés, ou encore au moment du krach boursier de 1929 qui entraîna la Grande Dépression.

#4 "Quand Wall Street éternue, Paris s'enrhume"

Les investisseurs français ont toujours un oeil sur l'indice de référence du marché américain. A la hausse comme à la baisse, les évolutions de Wall Street ont généralement un impact non négligeable sur le cours des actions tricolores. Celui-ci se fait souvent ressentir en début d'après-midi, moment où les premiers échanges interviennent à la bourse de New York.

#5 "Mieux vaut se couper la main tout de suite que le bras plus tard"

Pas de panique, cet adage n'est pas à prendre au sens littéral ! Ce qu'il faut comprendre ici, c'est tout simplement que j'ai plutôt intérêt à vendre rapidement un titre qui baisse plutôt qu'à m'y accrocher en espérant que la tendance finisse par s'inverser. Même s'il n'est jamais agréable de perdre de l'argent sur une opération, cette stratégie me permet de limiter mes pertes.

#6 "On n'essaye pas de rattraper un couteau qui tombe"

Ce dicton vient de l'anglais ("Never catch a falling knife"). Utile pour prévenir les accidents en cuisine, il peut aussi permettre d'éviter de connaître d'importantes pertes en Bourse. En clair, il signifie qu'il ne faut pas acheter une action dont le cours est orienté à la baisse, puisqu'il est impossible de savoir lorsque celle-ci prendra fin.

#7 "Acheter au son du canon, vendre au son du clairon"

Attribué à Nathan Rothschild, cet adage est notamment suivi par Warren Buffett, l'homme le plus riche de la planète. Il n'est cependant pas conseillé de le prendre au pied de la lettre, mais plutôt d'acheter lorsque la situation économique est défavorable, et de revendre lorsqu'elle est prospère.