Exit les appartements : cap sur la maison individuelle ! C'est le premier critère qui ressort de l'étude 2016 du réseau d'agences immobilières Century 21, qui étudie, tous les cinq ans, le logement idéal des Français. La maison rêvée se situe de préférence dans une zone urbaine (38,4 %) devant les villages (17,3 %). Nos compatriotes sont 71 % à plébisciter le pavillon ou la villa, contre 58 % en 2011. L'appartement en ville avec terrasse ne séduit que 12,2 % des 3 500 répondants. Quant aux lofts et aux hôtels particuliers, ils n'ont été cités respectivement que par 8,2 % et 6,6 % des Français, les duplex et triplex ferment la marche, avec seulement 2,9 %.

Du calme et de la sérénité

Les préoccupations des Français ont par ailleurs évolué. Le maître mot est désormais le calme : cité par 27,7 % des répondants, il arrive, pour la première fois, devant le prix du logement (19,9 %). La sécurité du logement (alarme, porte blindée, vidéophone...) figure aussi parmi les premières qualités recherchées par les Français. Citée par seulement 4 % des sondés en 2011, elle a recueilli 20 % des suffrages cette année.

L'espace salon est privilégié

Dans cette maison idéale, les Français veulent avant tout un grand salon. Un choix logique, puisque pour plus de 50 % des répondants, il est important de pouvoir se retrouver en famille. C'est dans le même esprit qu'un grand nombre placent dans les critères de choix une cuisine conviviale. Le petit plus : un garage. Quant à la salle de bain, il est préférable qu'elle soit équipée d'une baignoire et d'une douche.

Côté chambre

Lorsque le foyer compte des enfants, le premier critère devient celui de la chambre individuelle pour chacun d'entre eux (26 %) ainsi que la proximité du bien avec l'école. Il y a là aussi une évolution puisque l'étude de 2011 citait en premier lieu la présence d'un jardin et la proximité d'espaces verts.

Sur le plan énergétique, les Français privilégient en 2016 le chauffage individuel en appartement, et le chauffage au gaz pour les maisons. Viennent ensuite l'électricité et le fuel.

Une pièce supplémentaire

Si le logement comporte une pièce supplémentaire de 10 mètres carrés, elle pourra, par ordre de priorité, servir à un agrandissement du salon, puis la création d'un bureau, d'une buanderie, ou encore d'une petite salle de sport.