Les dispositifs d'épargne retraite sont divers - certains sont liés à mon entreprise, d'autres non ; certains concernent seulement les salariés, d'autres sont acessibles à tout le monde...

Dans tous les cas, le principe est de mettre peu à peu de l'argent de côté afin d'en bénéficier, une fois que je deviens retraité, sous forme de capital ou de rente viagère.

L'épargne retraite individuelle : le Perp

Avec un Plan Epargne Retraite Populaire (ou Perp), je reçois en quittant la vie active une rente viagère ou un capital, mais je peux également demander à ce que l'épargne mise de côté soit utilisée pour l'achet de ma résidence principale.

Ce plan d'épargne retraite présente différents avantages :

  • Il est ouvert à tous (et pas seulement aux salariés),
  • Je peux faire mes versements à mon rythme,
  • Je n'ai pas à mobiliser de somme minimum pour l'ouvrir,
  • Je bénéficie d'avantages fiscaux : les sommes que je dépose sur mon Perp sont déductibles de mon revenu imposable, dans les limites de 10% de mon revenu et de 29 098 euros.

Si ce contrat a pour but de m'aider avant mon passage à la retraite, je peux débloquer l'argent qui est dessus dans certains cas exceptionnels :

  • Si j'arrive en fin de droit de mon assurance chômage,
  • Si l'entreprise pour laquelle je travaille est placée en liquidation judiciaire,
  • Après un accident qui me rend invalide,
  • En cas de surendettement,
  • Si mon conjoint ou partenaire de Pacs décède.

L'épargne retraite entreprise : PERE et Perco

Mon entreprise peut me permettre, elle aussi, à me constituer une épargne pour préparer ma retraite.

Le PERE (Plan d'Epargne Retraite d'Entreprise) est alimenté par l'entreprise, qui prélève un pourcentage sur mon salaire. Je peux également compléter mon épargne par des versements.

Il est proposé par une entreprise à l'ensemble de son personnel, ou bien à certains types de salariés. Si je suis concerné, je suis obligé d'y souscrire.

Le Perco (Plan d'Epargne pour la Retraite COllectif), qui s'adresse aux salariés, m'assure aussi un complément de revenu au moment où je pars à la retraite.

A noter : si je suis travailleur non salarié (par exemple dirigeant d'une PME), je peux me tourner vers le dispositif Madelin pour mon épargne retraite. Multicontrat, il me permet de préparer ma fin d'activité professionnelle mais aussi de souscrire une garantie prévoyance, chômage et santé.