Question de revenus

Les personnes âgées de plus de 65 ans ont droit à un abattement spécifique sur le montant de leur revenu imposable... Mais seulement si ce revenu est inférieur à certains plafonds de ressources.

Un abattement sur le revenu global du foyer fiscal est accordé aux personnes âgées de plus de 65 ans, au cours de l'année de référence. Cet abattement est équivalent à 2 332 euros quand ce revenu ne dépasse pas les 14 630 euros, et à 1 166 euros si ce revenu est compris entre 14 630 et 23 580 euros.

A noter : j'ai également droit à cet abattement si je suis titulaire de la carte d'invalidité, ou d'une pension militaire ou d'accident du travail pour au moins 40%. Par ailleurs, le montant est doublé pour les couples mariés, si nous répondons tous les deux aux conditions d'âge ou d'invalidité.

Au delà de 23 580 euros de revenus imposables, je ne peux prétendre à aucun abattement, même si je dépasse l'âge de 65 ans.

Si je réalise des travaux pour les personnes âgées

Dans le cas où je ne suis pas concerné par ces contraintes d'âge ou de handicap, je peux bénéficier de certains avantages fiscaux pour les dépenses en faveur de l'aide à la personne.

Il peut s'agir d'équipements sanitaires (évier à hauteur réglable, baignoire à porte...) ou d'équipements de confort, comme une rampe fixe ou un revêtement de sol antidérapant. Si j'installe un équipement adapté, je bénéficie d'un crédit d'impôt égal à 25% de l'investissement dans la limite d'un plafond de 5 000 euros pour une personne seule et 10 000 euros pour un couple.

Précision importante : pour bénéficier de ce crédit d'impôt, je n'ai pas besoin que des personnes âgées ou handicapées habitent à mon domicile, ni au moment des travaux ni par la suite.

Et l'aide à domicile ?

Je peux aussi bénéficier d'une réduction d'impôt si j'emploie un salarié d'un ascendant (mon père, ma mère, ou encore mes beaux-parents). Seule condition : la personne en question doit remplir les conditions d'octroi de l'allocation personnalisée d'autonomie.

Pour savoir si mes parents ou beaux-parents peuvent prétendre à cette allocation, je me renseigne auprès des services sociaux départementaux. Je devrai joindre la copie de l'attestation délivrée par le conseil général à ma déclaration de revenus, ainsi qu'une copie de l'attestation annuelle délivrée par l'Urssaf. S'il s'agit de mes beaux-parents, je dois aussi pouvoir prouver qu'il existe toujours un lien avec eux.