Top 5 des départements les moins chers

Si je dispose d'un petit budget ou si je souhaite disposer d'un grand terrain, sans surprise, je vais devoir investir dans les régions les moins chères de France. Cela peut d'ailleurs être une formidable opportunité de quitter l'agitation des grandes métropoles afin de me bâtir un havre de paix. Fini alors le train-train quotidien ponctué du sempiternel métro-boulot-dodo. Place désormais au plaisir. Celui de profiter de la nature et du calme qu'offre la campagne.

5. Dordogne (24), 19 € le m² : Situé dans le sud-ouest de la France, au milieu d'un triangle formé par les villes d'Angoulême, de Brive-la-Gaillarde et de Bordeaux, la Dordogne est un département plutôt rural. Sa préfecture est Périgueux, une ville d'un peu plus de 100 000 habitants. Si je m'installe là-bas, je pourrai notamment profiter de la gastronomie en achetant des produits du terroir et issus de circuits-courts.

4. Corrèze (19), 18 € le m² : Limitrophe de la Dordogne, la Corrèze est réputée pour ses vaches et ses pommes. C'est d'ailleurs un département dont sont originaires deux des Présidents de la cinquième République (Jacques Chirac et François Hollande). En investissant dans un bout de terrain en Corrèze je profiterai d'un paysage à la fois vallonné et rempli de végétation puisque près de la moitié de la surface de ce département est couverte par le parc naturel régional de Millevaches en Limousin.

3. Nièvre (58), 16 € le m² : Si je travaille en région parisienne et que j'ai de la famille à Lyon (ou vice-versa), je peux opter pour la Nièvre, située environ à mi-chemin entre ces deux métropoles. La préfecture, Nevers, ne compte qu'un peu plus de 30 000 habitants. Elle est notamment réputée pour ses faïences, un savoir-faire qui date du 17e siècle.

2. Indre (36), 13 € le m² : Anciennement appelé le Berry avant la révolution française, l'Indre est un département du centre de la France, légèrement vallonné et avec de nombreux cours d'eau. La plus grande ville de l'Indre, qui en est aussi la préfecture, est Châteauroux. Cette ville est située en plein centre du département. Si je décide d'y établir mon pied-à-terre, je ne serais proche de rien, sans toutefois être éloigné de tout.

1. Creuse (23), 9 € le m² : Si je n'ai vraiment pas un rond mais que je souhaite acheter un bout de terrain, je vais devoir songer à m'installer en Creuse, le champion de France du prix du m² le plus bas. Avec une densité de 22 habitants au km², j'aurai au moins l'avantage d'être tranquille si par exemple je souhaite me lancer dans l'écriture de mes mémoires.

Top 5 des départements les plus chers

Si en revanche je souhaite absolument rester proche des grandes agglomérations pour limiter au maximum mes temps de trajet entre mon nouveau terrain et ma vie actuelle, je vais devoir mettre la main au porte-monnaie. En effet, ce sont sans conteste les départements d'Île-de-France où le prix du terrain est le plus chers ; avec toutefois une surprise pour la première place. La capitale en elle-même ne figure même pas dans ce classement, principalement en raison du très faible nombre de parcelles disponibles.

5. Essonne (91), 424 € le m² : Considéré par les parisiens comme faisant déjà partie de la "province", l'Essonne est le département le plus au sud de l'Île-de-France. Un élément qui, dans le cadre d'un lieu de villégiature, est en fait un atout (si bien sûr j'habite déjà en région parisienne). Je pourrai en effet me rendre assez rapidement sur mon terrain, environ 1 heure de voiture, mais lorsque j'y serai, j'aurai le sentiment d'être à la campagne.

4. Val de Marne (94), 639 € le m² : Même dans sa partie la plus éloignée de Paris, le Val-de-Marne reste un département plutôt urbanisé. Toutefois, si je dispose d'un petit pécule qui traîne sur un PEL, je peux envisager d'investir dans un bout de terrain sur les bords de Marne (un des affluents de la Seine). Un lieu idéal pour aller faire mon jogging ou un tour de vélo. Je pourrai ensuite aller me restaurer dans l'une des typiques guinguettes qui jalonnent ce cours d'eau.

3. Seine-Saint-Denis (93), 1 135 € le m² : En dépit de l'image peu reluisante qui ressort souvent dans les médias, le "neuf-trois" est un département avec beaucoup de charme et qui s'étend sur la partie nord-est de la capitale. La Seine-Saint-Denis est d'ailleurs un département avec une forte activité culturelle, où presque chacune des villes organise son festival, son salon ou ses rencontres.

2. Hauts-de-Seine (92), 1 147 € le m² : Certainement le département le plus riche de France, les Hauts de Seine bordent tout l'ouest parisien. Réputé comme calme, ce département se divise en deux avec une partie nord très urbaine et une partie sud tachetée de nombreuses forêts.

1. Rhône (69), 1 479 € le m² : Le département le plus cher de France si je souhaite y acheter un terrain. Le Rhône présente de nombreux avantages. Si je décide de m'y installer, je serai proche des Alpes pour aller passer une journée en montagne, agréable en été comme en hiver, je peux également descendre en quelques heures sur la mer méditerranée.