Définition de l'actionnariat salarié

L'actionnariat salarié est une forme particulière d'épargne salariale. Au lieu de le placer ailleurs, les employés investissent leur argent dans des actions de leur entreprise. Cela leur permet de s'y impliquer plus, et cela assure aux dirigeants une protection contre une éventuelle prise de contrôle extérieure de la société. En France en 2015, 47% des salariés étaient actionnaires de leur entreprise.

Selon le Code du commerce, je suis un actionnaire salarié si je détiens des valeurs de mon entreprise via un Plan d'épargne entreprise (PEE) ou un fonds commun de placement d'entreprise (un fonds de placement administré par ma société). Mais une définition plus large inclut les détenteurs de stock-options et les actions achetées en nom propre.

Les avantages de l'actionnariat salarié

En tant qu'employé, les avantages de l'actionnariat salarié sont nombreux. Le plus souvent, je peux acheter les titres de mon entreprise à un prix attractif, avec une réduction de 20 à 30% le plus souvent. Ce rabais est appliqué sur un prix de référence calculé en faisant la moyenne des cours de bourse sur une période donnée.

Je peux également influer sur les décisions de l'entreprise en participant à l'assemblée générale des actionnaires, soit directement si je détiens les titres en mon nom, soit indirectement, via un PEE ou un FCPE. Par ailleurs, si l'un de ces dispositifs détient plus de 3% du capital de la société, un représentant des salariés doit être élu et nommé au conseil d'administration.

Comment devenir actionnaire salarié ?

Je peux devenir actionnaire salarié de plusieurs manières :

  • comme cité précédemment, je peux placer mon argent dans un PEE ou un FCPE. Je deviens alors actionnaire non nominatif, au même titre que les autres épargnants,
  • je peux en recevoir dans le cadre de la participation aux bénéfices de mon entreprise. Je peux alors soit les garder dans un compte-titres ordinaire personnel soit les placer dans un PEE pour déléguer leur gestion. Je ne peux alors pas les revendre pendant au moins 5 ans,
  • mon entreprise peut réaliser une augmentation de capital réservée à ses seuls salariés. Je bénéficie alors de conditions d'achat préférentielles,
  • mon entreprise peut m'attribuer des stock-options en remplacement d'une prime annuelle. J'ai alors la possibilité d'acheter des titres sous des conditions précises (le plus souvent avantageuses) pendant un temps limité,
  • je peux enfin devenir actionnaire salarié si mon entreprise distribue des actions gratuites. Je n'en deviens alors pleinement propriétaire qu'au bout de deux ans et je dois attendre deux ans supplémentaires pour les revendre.