Hello

Analyse technique : reconnaître les tendances sur un graphique

 Comment reconnaître les tendances boursières sur un graphique ?

Comment reconnaître les tendances boursières sur un graphique ?

Lorsque j'utilise l'analyse technique, j'utilise des indicateurs pour anticiper une tendance. Je peux également étudier le graphique pour repérer certaines figures qui me permettent d'évaluer les variations d'un cours. Elles sont réparties en trois catégories.

Les figures de retournement

En analyse technique, les figures de retournement de tendance, comme leur nom l'indique, apparaissent lorsqu'un cours à la hausse baissera, et vice versa. Il en existe trois formes principales.

La première, et la plus courante, est le biseau. Dans sa version ascendante, la courbe des cours évolue à la hausse avec un support et une résistance convergents. C'est-à-dire que les variations à très court terme (la volatilité) sont de plus en plus faibles. En termes de transactions, cela veut dire que les acheteurs sont de moins en moins nombreux par rapport aux vendeurs. Le prix de la valeur va donc inévitablement baisser. Dans le cas d'un biseau descendant, le principe est inversé.

Le biseau.
Le biseau.

Vient ensuite la figure appelée "double bottom", ou double creux en français. Après une forte baisse, le cours va "rebondir" sur sa ligne de support et remonter légèrement, puis rechuter et toucher encore une fois le support avant de repartir durablement à la hausse. Cette forme particulière en W montre un changement de tendance important. La figure inverse est appelée "double top". Elle suit le même schéma.

Le double bottom.
Le double bottom.

La figure dite "épaule-tête-épaule" marque un retournement de tendance haussier. À l'image du "double bottom", la courbe forme trois sommets. Le premier et le troisième, à peu près de la même amplitude, forment les épaules. Le deuxième, plus important, forme lui la tête de la figure. Cette formation, lorsqu'elle apparaît, annonce une baisse importante et rapide du cours concerné.

La figure épaule-tête-épaule.
La figure épaule-tête-épaule.

Les figures de continuation

Les figures de continuation, quant à elles, apparaissent lors du ralentissement d'une tendance et indiquent leur reprise imminente, sans changement. Là encore, les plus courantes sont au nombre de trois.

Le canal de tendance apparaît lorsque le cours suit une progression constante, à la hausse ou à la baisse, entre deux droites parallèles représentant son support et sa résistance. C'est la figure la plus courante sur les graphiques.

Le canal de tendance.
Le canal de tendance.

Le triangle ressemble beaucoup au biseau. À la hausse, la figure est caractérisée par un ralentissement de la tendance puis d'une oscillation de plus en plus faible, entre une droite de support ascendante et une résistance horizontale. Puis, une fois la pointe du triangle atteinte, la courbe repart de plus belle. Dans sa version baissière, le triangle est formé par une résistance descendante et un support horizontal.

Le triangle.
Le triangle.

Le drapeau marque une pause dans une tendance forte, de hausse ou de baisse. Il ressemble au canal, à ceci près que sa durée de vie est très courte, quelques minutes au maximum. La figure est caractérisée par le fait que son évolution soit inverse à la tendance générale.

Le drapeau.
Le drapeau.

Les figures neutres

Sur un graphique boursier, une figure neutre indique une absence de tendance. Cela peut être dû à une stabilisation temporaire des marchés, au fait que les investisseurs attendent une annonce importante à propos du produit concerné ou à un emballement éphémère de la bourse. Elles sont au nombre de deux.

Le canal horizontal est la principale figure neutre. Le cours évolue alors entre deux droites horizontales représentant sa résistance et son support. Il indique une relative stabilité entre les acheteurs et les vendeurs. Par ailleurs, plus les contacts entre lesdites droites et la courbe seront nombreuses, plus la tendance qui se dégagera ultérieurement sera forte.

Le canal horizontal.
Le canal horizontal.

Le "V bottom" prend la forme d'un creux très pointu vers le bas, comme son nom l'indique. Il peut apparaître indifféremment dans une tendance haussière ou baissière. Il est simplement dû à un moment d'irrationalité des investisseurs, qui passent les mauvais ordres au mauvais moment ou qui réagissent instinctivement à une information avant de se ressaisir. Juste après la chute, un nouveau creux apparaît, plus léger, appelé pullback. La figure opposée est appelée "V top".

Le V bottom.
Le V bottom.

Les news Lifestyle Lifestyle

Famille

Les avantages de faire la sieste au bureau

Lire l'article
Lifestyle

Galileo, tout savoir sur le GPS européen

Lire l'article
Lifestyle

4 choses à savoir sur les jardins familiaux

Lire l'article
Lifestyle

Brexit, ces Britanniques qui veulent se faire naturaliser

Lire l'article