L'électricité moins chère...

Cela faisait presque 10 ans que ça n'était pas arrivé. Le tarif réglementé de l'électricité fournie par EDF baisse de 0,5 % ce 1er août. Cela s'explique par le changement du mode de calcul, qui intègre désormais le prix de l'énergie sur les marchés. Cette chute ne compensera toutefois pas la hausse de 2,5 % due au rejet par le Conseil d'État de la limitation des prix effectuée par le gouvernement en 2014 et 2015.

... Mais pas le gaz

En revanche, le tarif réglementé du gaz, fourni par Engie, contrôlé par la Commission de régulation de l'énergie, augmente. La moyenne est de 2 %, après une hausse de 0,4 % le mois dernier. La majoration est différente selon les usages :

  • 0,7 % pour ceux qui n'utilisent le gaz que pour la cuisson,
  • 1,2 % pour ceux qui l'utilisent pour la cuisson et l'eau chaude,
  • 2,1 % pour ceux qui l'utilisent seulement pour le chauffage.

La rémunération du PEL en baisse

Le Plan épargne logement voit sa rémunération baisser d'un demi-point ce 1er août, de 1,5 % à 1 %. Cela ne concerne que les PEL ouverts à partir de cette date. Ils bénéficieront en revanche d'un prêt à un taux plus avantageux : 2,2 % au lieu de 2,7 %.

Concernant le Livret A, le ministère des Finances a décidé de ne pas appliquer la baisse prévue, de 0,75 à 0,5 %. La prochaine révision interviendra en février 2017.

Les loyers de référence réévalués à Paris

Un an après l'installation de l'encadrement des loyers dans la capitale, les loyers de référence, servant d'étalon aux propriétaires, vont être réévalués. Ils augmenteront en moyenne de quelques euros. Pour savoir dans quelle mesure chaque quartier est concerné, la préfecture de région a lancé un site détaillant les prix à pratiquer.

Les transports parisiens plus chers

Mauvaise nouvelle pour les Franciliens : à partir du 1er août, les titres de transport augmentent. La carte Navigo grimpe ainsi de 70 à 73 euros par mois. Le ticket unitaire t+, lui, prend 5,5 % pour atteindre 1,90 euro. Pour les forfaits Mobilis, jeune week-end et Paris visite, une hausse de 4,3 % du tarif entre en vigueur.