Hello

Dossier: Mon automobile : achat, assurance, entretien...

Assurance auto : qu'est-ce que la surprime pour jeunes conducteurs ?
Assurance auto : qu'est-ce que la surprime pour jeunes conducteurs ?

Assurance auto : qu'est-ce que la surprime pour jeunes conducteurs ?

Super-bonus auto : de quoi s'agit-il ?

Super-bonus auto : de quoi s'agit-il ?

Voiture, deux-roues : quelle assurance est obligatoire ?

Voiture, deux-roues : quelle assurance est obligatoire ?

Comment payer mon premier véhicule ?

Comment payer mon premier véhicule ?

Vaut-il mieux louer ou acheter sa voiture ?

Vaut-il mieux louer ou acheter sa voiture ?

Quelles sont les informations qui apparaissent sur ma carte grise ?

Quelles sont les informations qui apparaissent sur ma carte grise ?

Quel est le bilan du bonus-malus automobile ?

Quel est le bilan du bonus-malus automobile ?

Comment choisir mon assurance deux-roues ?

Comment choisir mon assurance deux-roues ?

Investir dans un parking : tout savoir

Investir dans un parking : tout savoir

Comment changer mon assurance auto ?

Comment changer mon assurance auto ?

Assurance auto : qu'est-ce que la surprime pour jeunes conducteurs ?

 Tous les assureurs n'appliquent pas la surprime pour jeunes conducteurs aux débutants.

Tous les assureurs n'appliquent pas la surprime pour jeunes conducteurs aux débutants.

En contractant une assurance auto, je m'engage à payer chaque année une prime d'assurance. Si j'ai mon permis depuis moins de trois ans, mon assureur peut m'imposer une "surprime pour jeunes conducteurs", c'est-à-dire majorer le montant de ma prime. Explications.

Qu'est-ce que la surprime pour jeunes conducteurs ?

Certaines assurances prévoient une "surprime pour jeunes conducteurs" : elles appliquent une majoration à la prime d'assurance pour les conducteurs novices (jeunes ou non).

Le montant de cette majoration est divisé par deux chaque année, àcondition que le conducteur n'ait pas été responsable d'un accident l'année passée (voir plus bas).

Est-ce que je suis concerné par la surprime pour jeunes conducteurs ?

Une surprime pour jeunes conducteurs peut être prévue dans mon contrat d'assurance auto, si je me trouve dans un de ces deux cas au moment de la souscription :

  • j'ai mon permis de conduire depuis moins de trois ans,
  • j'ai obtenu mon permis depuis plus de trois ans, mais je n'ai jamais eu d'assurance auto.

Quel est le montant de la surprime ?

Le montant de la surprime correspond à un pourcentage de la prime d'assurance auto. Tous les assureurs appliquant la surprime pour jeunes conducteurs doivent respecter des pourcentages précis.

La surprime est égale à :

  • la 1ere année : 100% de ma prime d'assurance initiale. En d'autres termes, le montant de ma prime d'assurance auto est doublé,
  • la 2e année, si je n'ai pas été responsable d'un accident : 50% de la prime initiale,
  • la 3e année, si je n'ai pas été responsable d'un accident : 25% de la prime initiale,
  • à partie de la 4e année, si je n'ai pas été responsable d'un accident, la surprime est définitivement supprimée.
 Chaque année, si je n'ai pas été responsable d'un accident de la route, ma surprime pour jeunes conducteurs diminue.

Chaque année, si je n'ai pas été responsable d'un accident de la route, ma surprime pour jeunes conducteurs diminue.

Cas particulier : j'ai fait de la conduite accompagné

Dans le cas où j'ai suivi un "apprentissage anticipé à la conduite" (couramment appelé "conduite accompagnée"), le taux de la surprime appliqué par mon assureur est moins important :

  • la 1ere année : 50% de la prime d'assurance initiale,
  • la 2e année, sans accident responsable : 25% de la prime initiale,
  • la 3e année, sans accident responsable : 12,5% de la prime initiale,
  • à partie de la 4e année, sans accident responsable, je ne paie plus la surprime.

Les news Lifestyle Lifestyle

Famille

Les avantages de faire la sieste au bureau

Lire l'article
Lifestyle

Galileo, tout savoir sur le GPS européen

Lire l'article
Lifestyle

4 choses à savoir sur les jardins familiaux

Lire l'article
Lifestyle

Brexit, ces Britanniques qui veulent se faire naturaliser

Lire l'article