Un rapprochement des prix du diesel et de l'essence en cinq ans

Le gouvernement a annoncé, mercredi 14 octobre 2015, un "rapprochement en cinq ans entre le prix du gazole [ou diesel, NDLR] et celui de l'essence", afin d'encourager les Français à acheter des voitures à essence plutôt qu'à diesel. Jeudi 15 octobre, sur l'antenne de BFMTV, Manuel Valls a estimé que "le diesel pos[ait] un problème sur la qualité de l'air".

En octobre 2015, le litre de diesel coûte environ 1,05 euro, contre environ 1,20 euro pour le litre de "super 95" (l'essence de référence). Pour arriver à un équilibre entre les prix du diesel et de l'essence, le gouvernement entend modifier le niveau de taxation sur les carburants. Actuellement, les taxes sur l'essence sont plus élevées de 20 centimes que les taxes sur le diesel.

Augmentation des taxes sur le diesel, baisse des taxes sur l'essence

Pour l'instant, le projet du gouvernement est le suivant :

  • en 2016, la taxation sur le diesel augmentera d'un centime (pour un litre), et la taxation sur l'essence diminuera d'un centime (pour un litre),
  • en 2017, les taxes sur le diesel augmenteront de nouveau d'un centime, et celles sur l'essence seront réduites une nouvelle fois d'un centime.

Ces changements permettront à l'Etat de prélever davantage d'argent (le diesel étant plus consommé en France que l'essence). Ce surplus doit être redistribué aux contribuables les plus modestes, selon un dispositif qui n'a pas encore été décrit.

Renforcement de la prime à la casse

Autre annonce du gouvernement : le montant de la prime à la conversion (ou prime à la casse) devrait doubler, passant de 500 à 1 000 euros. Aucune date n'a été précisée concernant ce changement.

La prime à la conversion a été mise en place en 2015. Elle est accordée en cas de remplacement d'une vieille voiture diesel par une voiture essence neuve.