Hello

Dossier: Mon automobile : achat, assurance, entretien...

Autoroute : comment sont calculés les prix des péages ?
Autoroute : comment sont calculés les prix des péages ?

Autoroute : comment sont calculés les prix des péages ?

Super-bonus auto : de quoi s'agit-il ?

Super-bonus auto : de quoi s'agit-il ?

Voiture, deux-roues : quelle assurance est obligatoire ?

Voiture, deux-roues : quelle assurance est obligatoire ?

Comment payer mon premier véhicule ?

Comment payer mon premier véhicule ?

Vaut-il mieux louer ou acheter sa voiture ?

Vaut-il mieux louer ou acheter sa voiture ?

Quelles sont les informations qui apparaissent sur ma carte grise ?

Quelles sont les informations qui apparaissent sur ma carte grise ?

Quel est le bilan du bonus-malus automobile ?

Quel est le bilan du bonus-malus automobile ?

Comment choisir mon assurance deux-roues ?

Comment choisir mon assurance deux-roues ?

Investir dans un parking : tout savoir

Investir dans un parking : tout savoir

Comment changer d'assurance auto ?

Comment changer d'assurance auto ?

Autoroute : comment sont calculés les prix des péages ?

Autoroute : comment sont calculés les prix des péages ?
Autoroute : comment sont calculés les prix des péages ?

En France, l'entretien et l'extension des autoroutes ne sont pas financés par une taxe, mais par les péages. Chaque année ou presque, les tarifs de ces péages augmentent... Pourquoi ? Qui choisit le prix des péages ? Que peut faire l'Etat pour limiter ces hausses ? Quels sont les tarifs en 2015 ? Réponses.

Les autoroutes en France appartiennent à des entreprises privées

L'Etat signe avec des sociétés privées des "contrats de concession" des autoroutes françaises pour un certain nombre d'années. Ces sociétés privées ont la responsabilité de s'occuper de l'extension et de l'entretien des autoroutes, en échange de quoi elles récoltent les sommes versées aux péages.

Actuellement, les sociétés se partageant la plus grande partie du réseau autoroutier français appartiennent à trois groupes :

  • Le groupe Vinci, avec les sociétés d'autoroutes ASF et Escota dans le sud et l'ouest de la France, et Cofiroute dans l'ouest,
  • Le groupe Eiffage : APRR et Area dans l'est de la France,
  • Le groupe espagnol Albertis : SAPN et Sanef dans le nord du pays.

Des hausses des prix décidées par les sociétés privées

Ces sociétés déterminent elles-mêmes l'augmentation des prix des péages sur leurs autoroutes, mais doivent respecter certaines contraintes :

  • Les tarifs ne peuvent pas augmenter au-delà de certaines limites prévues dans le contrat signé entre l'Etat et la société,
  • L'augmentation des prix des péages doit être inférieure à l'augmentation générale des prix en France. Plus précisément, la hausse des tarifs ne doit pas dépasser 70% de l'inflation (l'augmentation générale des prix) environ.

Il existe des dérogations à cette dernière règle. Les sociétés concessionnaires peuvent appliquer une augmentation des prix dépassant 70% de l'inflation si cela est justifié par des investissements servant à allonger les autoroutes (création de nouveaux tronçons d'autoroutes).

En 2015, la hausse des tarifs des péages est gelée : pas d'augmentation !
En 2015, la hausse des tarifs des péages est gelée : pas d'augmentation !

Gel de l'augmentation des tarifs pour 2015

Le 9 avril 2015, le gouvernement et les sociétés d'autoroutes se sont mis d'accord sur un gel de la hausse des tarifs des péages pour l'année 2015. Cette non-augmentation des tarifs sera progressivement rattrapée au cours des années à venir. A partir de 2016, la hausse annuelle des tarifs sera donc légèrement plus forte que ce qu'elle devrait normalement être.

Loi Macron : un meilleur contrôle de la hausse des tarifs prévu

Le projet de loi Macron (de son vrai nom "projet de loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques") prévoit d'étendre les compétences de l'Araf – l' "Autorité de régulation des activités ferroviaires". Cette institution a pour mission de veiller à ce que la concurrence du transport ferroviaire en France soit effective.

Selon le projet de loi Macron, l'Araf deviendra l'Arafer ("Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières") et, surtout, "évitera que les péages soient parfois excessifs comme certains de nos concitoyens ont pu le constater" (selon les mots du ministre de l'Economie).

Les news Lifestyle Lifestyle

Lifestyle

Comment maîtriser son mental pour courir plus longtemps ?

Lire l'article
Lifestyle

Comment mieux dormir ?

Lire l'article
Lifestyle

Top 10 des montres les plus chères du monde

Lire l'article
Lifestyle

Combien ça coûte... d'organiser le Téléthon ?

Lire l'article