Banque en ligne et banque classique : quelles différences ?

Mardi 17 Mai 2016

 Les clients des banques en ligne peuvent utiliser une carte bancaire et un chéquier.

Les clients des banques en ligne peuvent utiliser une carte bancaire et un chéquier.

Les banques en ligne, comme leur nom l'indique, sont des banques 100% dématérialisée – elles ne disposent pas d'agences physiques. Mais les différences entre ce type de banque et les banques traditionnelles ne s'arrêtent pas là. Explications.

Des services bancaires similaires

La principale particularité de la banque en ligne est de ne pas disposer d'agences physiques : les clients gèrent leurs comptes uniquement par Internet (via un ordinateur, un smartphone...). Malgré cela, les banques en ligne proposent les mêmes services bancaires que les établissements classiques :

  • ouverture d'un compte courant,
  • ouverture de livrets d'épargne réglementés (Livret A, PEL...),
  • virements,
  • prélèvements,
  • souscription de crédits,
  • utilisation de moyens de paiement : carte bancaire, chèque... Pour encaisser un chèque, un client d'une banque en ligne doit l'envoyer par courrier au siège de celle-ci, ou bien le déposer dans l'agence physique de la banque traditionnelle à laquelle elle est adossée.

À noter : les banques traditionnelles proposent elles aussi des services sur Internet (gestion du compte, virements...), via l'espace particulier réservé aux clients sur le site de l'établissement ou via une application pour smartphone.

Des tarifs moindres chez les banques en ligne

C'est sans doute l'avantage le plus évident des banques en ligne par rapport aux banques traditionnelles : les frais bancaires (frais de tenue de compte, commissions d'intervention...) sont nettement moins importants. Cela s'explique par le fait que les banques en ligne, n'ayant pas d'agences physiques à gérer, ont des frais incompressibles bien plus faibles que les banques traditionnelles.

Banque en ligne : une plus grande disponibilité

Même si elles ne disposent pas d'établissements ouverts aux particuliers, les banques en ligne mettent à disposition de leurs clients des conseillers bancaires. Ceux-ci peuvent être contactés par téléphone, par mail ou encore par chat via Internet.

Les horaires de disponibilité des conseillers sont généralement plus étendus chez les banques en ligne que chez les banques traditionnelles.

 Banque en ligne ou banque traditionnelle : un conseiller bancaire répond à mes questions.

Banque en ligne ou banque traditionnelle : un conseiller bancaire répond à mes questions.

Justifier de revenus minimums : une obligation pour les clients des banques en ligne

Les banques traditionnelles ne fixent pas de condition de revenus à l'ouverture d'un compte chez elles. Pour autant, la loi les autorise à refuser librement, si elles le souhaitent, l'ouverture d'un compte.

Pour devenir client d'une banque en ligne, en revanche, il faut justifier d'un montant minimum de revenus mensuels (variable selon les banques).

Par ailleurs, ouvrir un compte courant chez une banque en ligne est généralement payant, alors que cela est gratuit chez une banque traditionnelle.

Le saviez-vous ?

Les banques en ligne gagnent du terrain !

Fin 2015, 8,3% des clients des banques en France avaient un compte chez une banque en ligne (soit environ 2,5 millions d’individus), contre 7,1% l’année précédente. Source : Les Echos.

Pssst ! La newsletter Hello Life, c'est par ici !

Les bons plans argent, les good tips budget, les infos fiscales... pour en profiter, restez connecté !

plus de dossiers

Dossier

Hiver 2017 : des réveillons aux pistes de ski

Dossier

Mon automobile : achat, assurance, entretien...

Dossier

Mon budget vacances : je pense à tout !

Lifestyle

Running : le calendrier des grandes courses françaises

Je suis motivé ? Entraîné et prêt à repousser mes limites ? Voici le calendrier 2017 des courses françaises les plus réputées.

5 conseils pour une Saint-Valentin parfaite

Le 14 février, la fameuse fête des amoureux, se rapproche. Comment m'organiser pour que ma soirée soit réussie ?

Football : l'Euro a rapporté 1,2 milliard à la France

L'événement sportif de l'été 2016, dont l'organisation a coûté moins de 200 millions d'euros à la France, a généré des revenus très importants selon les chiffres du ministère des Sports.