Se renseigner auprès de l'AMF

L'Autorité des marchés financiers est chargée en France de veiller au bon fonctionnement de la bourse et à la protection de l'épargne investie dans des produits boursiers. Elle publie régulièrement sur son site internet une liste des courtiers interdits en France. Ceux-ci proposent la plupart du temps d'investir sur des marchés non régulés tels que le Forex, le marché des produits dérivés adossés aux devises, et promettent des rendements bien supérieurs aux courtiers légaux, sans pouvoir les honorer.

La Banque de France et l'AMF mettent également à la disposition de tous le Registre des agents financiers (REGAFI). Celui-ci regroupe toutes les banques et les agences de courtage habilitées à opérer en France. Cela me permet de vérifier si un courtier exerce en toute légalité ou non.

Étudier la concurrence

Si je parviens à trouver le courtier en question sur le registre de l'Autorité des marchés financiers mais que j'ai encore des doutes sur sa sincérité, une autre option s'offre à moi : étudier les offres de ses concurrents. S'il propose un rendement bien supérieur aux autres agences de courtage sans parler des risques ou en les minimisant, il ne peut être digne de confiance. L'AMF oblige ainsi tous les intermédiaires financiers agréés à avertir leurs clients du niveau de danger de chaque produit dans lequel il pourrait investir.

Par ailleurs, le démarchage financier par téléphone est rigoureusement interdit. Je ne dois faire confiance à aucun courtier tentant de me joindre par ce biais, voire même par mail. Ces techniques sont rarement utilisées par les courtiers agréés, qui préféreront diffuser des publicités dans des magazines et journaux spécialisés.

Réfléchir avant d'agir

Enfin, je ne dois pas prendre de décision sur un coup de tête. Si la proposition alléchante d'un courtier m'intéresse, il est préférable de me renseigner sur sa sincérité par moi-même avant de prendre une décision. Je peux facilement obtenir des informations sur tous types de produits grâce aux nombreux sites internet spécialisés.

Mon courtier habituel peut également me proposer d'investir dans des marchés hautement spéculatifs comme le Forex. Ce n'est pas exactement une arnaque, mais cela peut me faire perdre beaucoup d'argent. Ce type de places financières nécessite d'y consacrer beaucoup de temps et d'argent pour dégager des plus-values. J'aurais de plus besoin de connaissances approfondies des fluctuations de ce marché avant de m'y lancer.