Le classement par secteur économique

Toute société cotée à la bourse de Paris est classée dans un système suivant la norme internationale ICB. Celle-ci est divisée en quatre niveaux permettant d'analyser chaque secteur de l'économie avec précision. Les voici :

  • ICB1 : plus souvent appelé "Industrie", c'est la catégorie la plus large. Il en existe 10, dont Pétrole et Gaz, Santé, Télécoms ou encore Technologie,
  • ICB2 : il s'agit du niveau appelé "Super-secteur". Ils sont au nombre de 19 et sont souvent utilisés comme dénomination principale pour une valeur par les traders. On y trouve notamment les médias, la chimie, l'immobilier ou encore l'agro-alimentaire,
  • ICB3 : le troisième niveau de la classification ICB est plus couramment appelé "Secteur". Les traders, eux, l'appellent sous-secteur. Ils sont au nombre de 41 sur la place financière française, dont le tabac, les boissons, l'aérospatiale et bien d'autres
  • ICB4 : c'est le plus petit échelon de ce classement, aussi appelé "Sous-secteur". Il représente tout simplement l'activité principale de l'entreprise. La norme ICB en reconnait 114, comme les brasseurs, la défense, les mines ou encore la construction d'oléoducs.

Lorsqu'elle entre en cotation, chaque entreprise se voit catégorisée dans le sous-secteur correspondant à son activité principale, et uniquement celui-ci. Ce système me permet de savoir rapidement si mon portefeuille d'actions est suffisamment diversifié ou non.

Les indices boursiers

L'autre méthode de classification des entreprises cotées est l'indice. Cette fois-ci, elles sont réparties en fonction de leur capitalisation boursière, quel que soit leur secteur ou leur sous-secteur. Il me permet de visualiser rapidement la tendance générale d'une place financière. Il en existe une dizaine à la bourse de Paris, dont voici les principaux :

  • le CAC 40 : le plus connu de tous, il regroupe les 40 plus grosses entreprises de la bourse française. Cette liste est réévaluée tous les trois mois par un comité d'experts financiers afin qu'elle représente efficacement l'économie française,
  • le CAC Next 20 : comme son nom l'indique, il est composé des 20 valeurs suivant celles du CAC 40. C'est dans cette liste que se trouvent les potentiels remplaçants des précédents,
  • le SBF 120 : cet indice est composé des valeurs du CAC 40, du CAC Next 20 et du CAC Mid 60. Il est souvent utilisé par les traders car il est réputé plus fiable que les précédents pour repérer les grandes tendances,
  • le CAC All-Shares : cet indice regroupe les quelques 500 valeurs cotées en continu à la bourse de Paris.