Avant 9 heures

Avant l'ouverture de la bourse de Paris, je regarde l'évolution des autres places financières du monde, notamment celle de New York, qui a fermé à 22 heures la veille, et celle de Tokyo, qui clôture à 7 heures du matin, heure française. Je complète cela par une veille des journaux et sites internet spécialisés, pour tenter de déceler une tendance qui influencera la place française.

J'étudie également la volatilité des différents marchés, c'est-à-dire l'amplitude des variations de cours. Si elle était élevée la veille, il y a de fortes chances pour que cela continue le lendemain. Je peux alors adapter ma stratégie en conséquence. Je prépare ensuite mes premiers ordres de la journée, afin qu'ils soient exécutés le plus tôt possible.

De 9 heures à 17h30

Une fois ma stratégie du jour en place, je suis prêt pour l'ouverture de la bourse de Paris, à 9 heures. Ensuite, jusqu'à la clôture, je passe des ordres d'achat et de vente tout en continuant à m'informer par tous les moyens possibles. Avoir deux ou trois écrans d'ordinateur n'est pas un luxe, pour ne pas me perdre dans toutes les pages que j'aurais ouvertes : sites d'actualité, cotations en temps réel, site de mon courtier...

Pour parer à toute éventualité, j'ai toujours sur moi mon smartphone ou une clef 3G au cas où ma connexion internet viendrait à lâcher. Je pourrais ainsi continuer à passer mes ordres sans attendre la réparation de la panne.

À 15 heures débute la pré-ouverture de Wall Street, la bourse de New York. Les ordres s'accumulent pour définir les cours d'ouverture. Si une nouvelle tendance se profile, elle influencera grandement la bourse de Paris. Je dois donc surveiller cela de près. Lors de son ouverture effective, à 15h30, je dois être vigilant pour ne pas manquer un potentiel changement d'orientation. C'est également à cette heure qu'ouvre le Nasdaq, la place financière des valeurs technologiques.

Après 17h30

Une fois la place parisienne fermée, mon travail n'est pas terminé. Je dois analyser mes transactions de la journée pour découvrir d'éventuelles erreurs et adapter ma stratégie globale. J'en déduis une première ébauche des opportunités à saisir pour la prochaine séance.

Enfin, je peux encore suivre la séance des bourses américaines, qui clôturent à 22 heures, heure française. Tout comme l'analyse de mes ordres, cela me permet de trouver des pistes pour le lendemain.

Si je négocie sur le marché des changes, le Forex, je dois bien faire attention à sécuriser mes positions avant de dormir. Les taux de change des devises évoluent 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.