Définition

Une offre publique est une proposition faite aux actionnaires d'une entreprise par une autre entreprise désireuse de leur acheter, échanger ou vendre des actions. Ces opérations sont étroitement contrôlées par les régulateurs des marchés et font l'objet de procédures strictes.

En France, la société acheteuse doit informer l'Autorité des marchés financiers avant toute publication de l'offre. L'AMF oblige par ailleurs tout investisseur venant à détenir plus de 30% d'une société à lancer une offre publique pour racheter tout ou partie des actions restantes.

Les types d'offre publique

Il existe cinq offres publiques différentes :

- l'offre publique d'achat (OPA) : l'entreprise A désire racheter l'entreprise B. A lance alors une offre d'acquisition en numéraire à tous les actionnaires de B afin d'en devenir actionnaire majoritaire. La proposition est systématiquement rendue publique en début de séance. Le plus souvent, le prix d'achat est supérieur au cours de clôture de la veille pour rendre l'opération attractive. Je peux tout à fait refuser de céder mes titres,

- l'offre publique d'échange (OPE) : l'entreprise initiant l'offre publique propose aux actionnaires non pas de leur racheter leurs actions, mais de les échanger contre ses propres titres. Les actifs échangés doivent avoir la même valeur : si les actions de la société A valent 10 euros l'unité et celles de la société B valent 30 euros, j'échangerais une action B contre trois actions A. S'il me reste des actifs non éhangeables, je recevrais une compensation en numéraire,

- l'offre publique de retrait (OPR) : cette opération fait suite à une OPA ou une OPE. Si l'entreprise acheteuse a acquis au moins 95% des actions de la société cible, elle peut lancer une OPR afin de racheter les derniers titres ouverts à la négociation. Si cela réussit, la société cible est radiée de la bourse. Sinon, l'entreprise acheteuse peut lancer une offre publique de retrait obligatoire (OPRO), contraignant les autres actionnaires à vendre leurs titres,

- l'offre publique de rachat d'actions (OPRA) : cette opération est lancée par une entreprise pour racheter une partie de ses propres actions lorsqu'elle dispose de liquidités non employées. Après une OPRA, le nombre d'actifs en circulation diminue, mais la capitalisation totale ne change pas. Cela permet à une société d'augmenter mécaniquement le cours de son action, pour favoriser sa liquidité,

- l'offre publique de vente (OPV) : Les actionnaires d'une entreprise choisissent de mettre en vente une partie du capital en actions selon des conditions précises de volume et de prix. L'introduction en bourse et l'augmentation de capital font partie des OPV.