Faire opposition à une carte bancaire : un numéro ouvert 7 jours sur 7, 24 heures sur 24

En cas de problème avec ma carte, je peux joindre le serveur interbancaire d'opposition à carte bancaire, jour et nuit par téléphone au : 0 892 705 705. Le nom est peut-être un petit peu barbare, mais le dispositif est bien utile ! Cet appel suffit à bloquer ma carte bancaire perdue ou volée. Et ça marche aussi depuis l'étranger au : +33 442 605 303. Pour accélérer l'opposition, ça ne pourra pas faire de mal si je connais mon numéro de carte bancaire au moment de l'appel.

Opposition à une carte bancaire : attention aux frais !

Si je ne peux pas téléphoner, direction le site internet de ma banque : chaque réseau a son propre service d'opposition à la carte bancaire. Je trouverai toutes les informations en ligne.

Il y a autant de démarches différentes que de banques. Je peux avoir un simple formulaire à remplir en ligne, je devrai peut-être me rendre directement à mon agence ou envoyer une lettre en recommandé... Ma banque peut aussi facturer son service d'opposition à la carte bancaire (c'est le cas pour beaucoup de banques en ligne, notamment).

Faire opposition d'accord, mais quelles sont les conséquences ?

Lorsque je fais opposition à ma carte bancaire, je bloque les transferts d'argent. Bien pratique pour éviter une hémorragie de mon compte si j'ai perdu ma carte ; pas idéal si j'ai des prélèvements et des virements automatiques en cours. J'ai demandé un paiement en trois fois pour m'acheter mon smartphone, et il est toujours en cours ? Mieux vaut prévenir le vendeur de l'incident, qui risque d'avoir des répercussions sur ses virements.

Et si je tarde trop à faire opposition à ma carte bancaire perdue ?

Action, réaction. Pour être efficace, je dois bloquer ma carte bancaire dès que je m'aperçois de sa disparition. Si je me réveille un peu tard et que des achats ont été réalisés avec ma carte disparue, la banque devra me rembourser l'argent évaporé (même si elle peut déduire une partie des sommes engagées, dans la limite de 150 euros). Et il n'est pas question d'assurances ou de garanties : c'est une obligation légale de la banque !

En revanche, si je me réveille vraiment trop tard, ma banque peut refuser de me rembourser. Pour éviter cette situation, il faut notamment que j'examine attentivement tous mes relevés de compte, dès que je les reçois !