Hello

CEL ou PEL, comment choisir ?

 Le PEL et le CEL permettent d'obtenir un crédit immobilier à taux favorable.

Le PEL et le CEL permettent d'obtenir un crédit immobilier à taux favorable.

[Article mis à jour le 15/01/2018] Pour financer un projet immobilier, je peux compter sur deux produits d'épargne spécialisés : le PEL et le CEL. L'un comme l'autre réalisent des intérêts, et donnent accès à un crédit immobilier à taux avantageux. Voici lequel choisir, en fonction de mon profil.

Les avantages du PEL : un plafond et un taux d'intérêt élevés

Le Plan d'épargne logement (PEL) a deux grands avantages sur le Compte épargne logement (CEL) : un plafond plus haut et une rémunération plus avantageuse.

Le plafond du PEL est en effet de 61 200 euros, contre 15 300 euros pour le CEL. Aucune opération (dépôt d'argent ou versement) ne peut porter le solde du PEL ou du CEL au-delà de son plafond. L'ajout des intérêts, le 31 décembre de chaque année, peut seul permettre au solde de dépasser cette limite.

Le taux d'intérêt du PEL est le plus élevé parmi tous ceux des plans d'épargne réglementés : il s'élève à :

  • 2,5% brut (soit 2,11% net, après application des prélèvements sociaux) si le PEL a été ouvert avant le 31 janvier 2015,
  • à 2% brut (soit 1,69% net) s'il a été ouvert entre le 1er février 2015 et le 31 janvier 2016,
  • à 1,5% brut (soit 1,26% net) s'il a été ouvert à partir du 1er février 2016.

Le taux de rémunération du CEL est nettement moins important : 0,5% brut, soit un peu plus de 0,40% net.

Attention, toutefois : si je ferme mon PEL avant son 2e anniversaire, les intérêts produits sont recalculés au taux du CEL.

Le CEL, un plan d'épargne beaucoup plus souple

Le fonctionnement du CEL est beaucoup moins contraignant que celui du PEL :

  • je peux effectuer des retraits sur mon CEL en toute liberté, tant que cela ne porte pas le solde du compte au-dessous de 300 euros. Avec un PEL, le seul moyen de retirer de l'argent est de clôturer le compte,
  • titulaire d'un PEL, je dois l'alimenter d'au moins 540 euros par an. Je n'ai pas d'obligation similaire avec un CEL.

Autre avantage du CEL : j'ai droit à un crédit immobilier à taux avantageux 18 mois après l'ouverture du compte, contre 4 ans avec un PEL (ou 3 ans, mais le taux d'intérêt du prêt sera alors moins avantageux).

Ce crédit peut servir à financer l'achat d'un logement ou des travaux immobiliers. Son montant maximum dépend du montant des intérêts produits.

 Pour un projet immobilier aussi onéreux que la construction d'une maison, le PEL est tout indiqué.

Pour un projet immobilier aussi onéreux que la construction d'une maison, le PEL est tout indiqué.

Conclusion : lequel des deux plans d'épargne préférer ?

Le taux d'intérêt et le plafond élevés du PEL en font un plan d'épargne particulièrement pertinent dans les cas suivants :

  • je souhaite acheter ou faire construire un logement. Le PEL permet d'obtenir un crédit immobilier plus important que le CEL, puisque le montant de ce prêt dépend des intérêts accumulés sur le compte,
  • je souhaite faire fructifier mes économies, en étant prêt à ne pas y toucher pendant plusieurs années (il n'est pas obligatoire d'avoir un projet immobilier pour souscrire un PEL).

Le CEL, lui, permet de contracter rapidement un crédit immobilier limité, pouvant servir à financer, par exemple, des travaux d'agrandissement ou de réparation du logement.

Les news Lifestyle Lifestyle

Famille

Quels légumes faut-il consommer au printemps ?

Lire l'article
Lifestyle

Mais d'où vient la fête du travail ?

Lire l'article
Lifestyle

Découvrir l'Europe sans se ruiner

Lire l'article
Lifestyle

5 marathons parmi les plus atypiques

Lire l'article