Je n'aspire pas à un métier traditionnel et je souhaite faire dans l'original ? Voici quelques exemples de diplômes qu'on pourrait penser improbables, mais en fait tout à fait accessibles.

Devenir luthier

Et si je passais mon CAP Luthier ? Il s'agit de réparer, fabriquer et restaurer des instruments de musique comme le violon, le violoncelle ou la contrebasse. Evidemment, la minutie est de rigueur.

Me lancer dans l'éducation canine

Si je suis doué avec les chiens, que j'ai envie d'en savoir plus sur leur comportement, pourquoi ne pas devenir éducateur canin ? Il est possible de passer un brevet professionnel sur deux ans et seul le bac est exigé. Le dressage n'aura plus aucun secret pour moi.

Et pourquoi pas taxidermiste ?

Plus étonnant (et un peu plus morbide sans doute) : la taxidermie. Je peux passer un diplôme (un CAP) pour apprendre ce métier à Tours, à la Chambre des Métiers et de l'artisanat.

La cordonnerie

Je suis amateur de chaussures ? J'aime les réparer ? Je peux passer un CAP dans la cordonnerie. Mais je sais bien ce que l'on dit : ce sont les cordonniers qui sont généralement les plus mal chaussés...

Repeindre les paysages

Les fleurs, les arbres, les grands espaces sont l'une de mes passions : je peux me tourner vers le diplôme de paysagiste. Un bac + 3 est requis, mais les lieux d'études ne manquent pas : Bordeaux, Lille, Marseille et Versailles proposent de passer ce diplôme.