Angelina Jolie, une star sur tous les fronts

Le combat humanitaire de l'actrice américaine n'est pas récent. En 2001, à seulement 26 ans, l'interprète de Lara Croft, est nommée ambassadrice de bonne volonté du Haut Commissariat aux Réfugiés des Nations-Unis (UNHCR). Avec cet organisme, Angelina Jolie vient en aide à ceux qui ont dû quitter leur foyer, entame le dialogue sur la question des réfugiés lors de divers séminaires et conférences à travers le monde. En 2012, elle a même été nommée Emissaire du HCR et a vu son rôle de porte-parole élargi. Parallèlement à cette mission, en 2006, avec son mari d'alors, Brad Pitt, ils ont créé une fondation portant le nom de leur fils adoptif d'origine cambodgienne, Maddox Jolie-Pitt. Cette ONG lutte contre la déforestation et le changement climatique au Cambodge. Régulièrement, elle fait d'importants dons à différentes associations luttant contre les maladies ou les maltraitances envers les enfants.

David Beckham, défenseur des enfants

L'ancien footballeur est partisan de longue date des causes humanitaires. En 2005, il a été nommé "Ambassadeur itinérant de l'UNICEF avec pour mission spéciale de mettre plus particulièrement l'accent sur la promotion du programme UNICEF Sports au service du développement." Cela faisait déjà 6 ans qu'il soutenait activement l'UNICEF et son combat. Il multiplie les missions comme au Sierra Leone en 2008, ou encore aux Philippines en 2011. De plus, avec la fondation qu'il a lancé avec son épouse Victoria, il aide les enfants handicapés des régions défavorisées à se fournir en matériel médical.

Emma Watson, plus qu'une sorcière, une femme engagée

Sensible dès son plus jeune âge à plusieurs combats humanitaires, l'interprète d'Hermione Granger, a ainsi pris parti pour de multiples causes : galas contre le sida, conférence sur les enfants maltraités, campagne de dons pour les aveugles et les sourds-muets, etc. Désormais, elle est aussi le fer de lance du combat pour l'égalité femme-homme. Depuis 2014, elle est même ambassadrice de bonne volonté d'ONU Femmes. Elle a dans ce cadre donné un discours acclamé à la tribune de l'assemblée générale à New-York. Lors de cet événement, la campagne "HeForShe" (Lui Pour Elle) pour l'égalité des sexes a été lancée.

George Clooney, qui d'autre ?

Acteur, réalisateur, égérie caféinée, George Clooney est facilement reconnaissable. Et c'est sans doute grâce à sa notoriété qu'il attire la lumière sur les causes humanitaires qu'il a choisies de soutenir. Il a reçu plusieurs prix pour son engagement contre le génocide au Darfour, il a organisé des levées de fonds après des catastrophes, comme en 2001, pour les victimes du 11 septembre, ou encore en 2004 après le tsunami en Asie. Pour le Darfour, avec les acteurs Matt Damon et Brad Pitt, il a même fondé une ONG "Not On Our Watch".

Avec son épouse Amal, avocate en droit humanitaire pénal, il essaye aussi de venir en aide aux réfugiés syriens.

Leonardo Dicaprio, contre la fonte des icebergs

Cela fait maintenant vingt ans que l'acteur de Titanic a créé une fondation luttant pour la préservation de l'environnement. Pour réveiller les consciences, et inciter aux changements de nos pratiques écologiques, il a même réalisé deux documentaires, en 2007 et 2016. La "Leonardo Dicaprio Foundation" a déjà financé plus de 200 projets destinés à rendre la Terre parfaitement vivable pour tous et pour longtemps. Tous les domaines sont concernés : vie sauvage, océans, agriculture responsable, etc. En 2014, il a été nommé par le secrétaire général des Nations-Unies de l'époque, Ban Ki-moon, messager de la paix sur la question du changement climatique.