Pourquoi mange-t-on des crêpes à la Chandeleur ?

La fête de la Chandeleur est, à l'origine, un mélange de traditions païennes visant à célébrer la fin de la saison froide. Début février, lorsque les jours s'allongeaient, il était temps de commencer les semis d'hiver. C'est avec la farine excédentaire que l'on confectionnait des crêpes, symboles de prospérité pour l'année à venir.

Avec leur forme ronde et leur couleur dorée, les crêpes rappelaient le soleil et symbolisaient donc le retour du printemps. On raconte également que c'est le pape Gélase Ier qui, au Ve siècle, a contribué à répandre la tradition des crêpes en en distribuant aux pèlerins qui arrivaient à Rome.

Une pièce d'or pour la prospérité

Mais il n'y a pas que les crêpes qui sont rondes et dorées et qui rappellent le soleil : il y a aussi les pièces d'or ! C'est sans doute pour cela que les deux sont associées dans une tradition aujourd'hui méconnue.

En effet, autrefois, les paysans faisaient sauter la première crêpe avec leur main droite tout en tenant une pièce d'or dans leur main gauche. La pièce était enroulée dans la crêpe, puis la crêpe était posée en haut d'une armoire durant un an. L'année suivante, on en récupérait les débris et on donnait la pièce d'or au premier pauvre venu. Ce rite était censé assurer de l'argent à la famille durant toute l'année à venir.

De nos jours, la tradition des crêpes a perduré, mais celle de la pièce d'or a été quelque peu oubliée... Les pièces d'or sont certes difficiles à trouver aujourd'hui - mais une pièce d'un euro devrait également faire l'affaire !