L'argent est parfois dur à obtenir, mais ne coûte pas si cher que ça en fin de compte. Le coût de fabrication d'un billet varie en fonction de son modèle et de sa série. Depuis la création de l'euro, sa composition s'est quelque peu complexifiée, de manière à réduire au maximum la possibilité de fraude. Les billets sont aujourd'hui dotés d'un filigrane, sur lequel sont inscrites des informations visibles par transparence, d'un fil de sécurité, d'une bande iridescente ainsi que d'une bande et d'une pastille holographique. Malgré toutes ces précautions sécuritaires, le prix d'un billet de banque reste tout de même assez dérisoire. En effet, il faut compter entre 3 et 8 centimes d'€ pour en fabriquer un. Les billets de banque sont fabriqués en fibre de coton, une matière à la fois souple et rigide. En plus de tous ces éléments, l'encre utilisée est, elle aussi, une donnée susceptible de faire varier le coût de production. Les fabricants utilisent une encre plus complexe à reproduire pour les billets de plus grande valeur, comme les billets de 500€ par exemple.

Les billets de 5€ moins résistant ?

Si certains billets s'usent plus vite que d'autres, ce n'est pas parce qu'ils coûtent moins chers ou qu'ils sont de moins bonne qualité. La seule et unique raison à cela est qu'ils sont bien plus utilisés. Le billet de 5 euros par exemple est le plus utilisé de tous. Il s'échange bien plus que le billet de 500, et se détériore donc beaucoup plus rapidement.