L'achat de la voiture

Le premier coût que m'imposera mon véhicule est, bien sûr, le prix de son achat... Et ce n'est pas un coût négligeable. Différentes options s'offrent à moi :

  • Payer comptant. S'il ne s'agit pas de ma première voiture, je peux réduire cette dépense en vendant mon ancien modèle,
  • Faire un crédit : il existe des crédits à la consommation "affectés", c'est-à-dire prévus pour l'achat d'un bien précis. Si je fais un emprunt, les mensualités de remboursement pèseront sur mon budget,
  • Dans le cas où je n'ai pas de voiture à revendre ni d'importants revenus, je peux également choisir la location avec option d'achat d'un véhicule (LOA), ou location avec promesse de vente (LPV). En clair, je loue un véhicule durant une période donnée, puis je peux l'acheter en fin de contrat. En plus, le prix d'achat est réduit par les "loyers" que j'ai payés durant la location.

Lorsque j'acquiers un véhicule neuf, je dois obtenir un certificat d'immatriculation (anciennement carte grise) avant d'avoir le droit de rouler... un document officiel qui a un coût variable selon les régions et les caractéristiques de la machine !

S'il s'agit d'un véhicule d'occasion, je dois faire refaire le certificat d'immatriculation moins d'un mois après l'achat.

Mon assurance auto

Impossible de conduire sans assurance. Différents contrats existent, avec un nombre de garanties plus ou moins important. L'assurance auto au tiers (avec la garantie responsabilité civile) est le minimum obligatoire pour toute voiture.

Chaque année, je devrai payer une prime d'assurance pour maintenir la couverture de mon véhicule. Le montant de cette prime dépend de plusieurs facteurs :

  • La cotisation de référence, qui dépend de l'endroit où j'habite, de mon âge, du nombre de chevaux de ma voiture et de mon utilisation du véhicule,
  • Les bonus-malus : chaque année, le montant de ma prime augmente si j'ai eu des accidents, et diminue si je n'en ai pas eus.

Carburant

Outre l'assurance, je dois prévoir un budget carburant. Pour l'évaluer, j'essaie de mesurer ma consommation mensuelle de carburant, le prix moyen du carburant que j'utilise et la distance que je parcours chaque mois, puis je multiplie le tout.

Pour économiser ma conso de carburant, pas de secret : j'essaie de rouler moins (prendre plus les transports en commun, le vélo, faire du covoiturage...) et d'adopter une conduite éco-citoyenne (conduite souple, vitesse stable, éviter les freinages brutaux...).

Péages et stationnements

Autre poste de dépenses, plus modeste, qu'implique la conduite automobile : les frais de stationnement (parkings) et de péages (l'autoroute n'est pas gratuite...). Des frais auxquels s'ajouteront, si j'enfreins le code de la route, des amendes !

Entretien, réparations et achats de pièces et accessoires

Une voiture, ça s'entretient ! Dans mes prévisions pour mon budget auto annuel, je ne dois pas oublier de prendre en compte ces dépenses :

  • L'achat de pièces, accessoires et équipements divers (pneus ou chaînes à neige, siège pour bébé...),
  • Les réparations et l'entretien du véhicule : changement de pneu ou de filtre à air, réparation d'un rétroviseur, révisions, vidanges...
  • Un contrôle technique de la voiture dans un centre agréé est obligatoire, après 4 ans, tous les 2 ans : il s'agit de vérifier que le véhicule est toujours fiable.