Avec une assurance habitation, je protège non seulement mon logement, mais aussi mes biens qui y sont entreposés et ma famille qui y vit. En tant que particulier, je vais devoir souscrire à ce que l'on appelle un contrat multirisque habitation.

L'assurance habitation, comment ça marche ?

Sur le mode du "Qui ne dit mot consent", une clause de "tacite reconduction" est toujours intégrée dans un contrat d'assurance habitation. Pour résilier mon contrat, je dois le demander à mon assureur. Tant que je ne dis rien, l'assurance est reconduite d'une année sur l'autre !

Je peux souscrire à ce type de contrat auprès des compagnies d'assurance spécialisées, mais également en passant directement par ma banque, qui devrait être en mesure de me proposer un contrat d'assurance-habitation "maison". Pour gagner du temps et l'inciter à baisser les prix, je peux fournir à mon banquier les devis obtenus auprès d'autres assureurs !

Le prix d'un contrat multirisque va varier en fonction de nombreux critères liés à mon logement :

  • Son emplacement géographique,
  • Sa superficie,
  • La valeur des objets qui s'y trouvent,
  • Le nombre de pièces,
  • Le nombre de dépendances...

Si je suis victime d'un sinistre, j'ai 5 jours pour prévenir mon assureur (2 jours en cas de vol). Un autre personnage-clé va ensuite entrer en scène : l'expert, qui va évaluer mon degré de responsabilité et le montant des travaux potentiels. Pour cela, il va se baser sur plusieurs éléments, comme la vétusté et l'usure du logement ou des objets concernés par le sinistre, les montants maximums de remboursement prévus dans mon contrat, et la franchise que j'aurai (ou non) à payer en fonction du dommage constaté.

Quelles garanties ?

Mon assurance habitation va distinguer trois catégories de biens pris en charge par les garanties :

Mon logement. Je peux m'assurer contre un grand nombre de sinistres pouvant affecter ma maison. Voici les principaux :

  • Un incendie, la foudre, la fumée ou une explosion,
  • Une catastrophe naturelle et technologique,
  • Un dégât des eaux,
  • Un dégât électrique (dû à la foudre ou une surtension),
  • Un cambriolage, un vol, une dégradation,
  • Un attentat,
  • Des bris de glace...

Les objets qui s'y trouvent, comme par exemple :

  • Mon jardin,
  • Mes bijoux,
  • Même le contenu de mon réfrigérateur (si je perds tout à cause d'une panne de courant)...

La responsabilité civile. Cette garantie protège les tierces personnes à qui moi et des personnes vivant sous mon toit pourrions causer des dommages, par imprudence ou par négligence. Elle couvre aussi les dommages provoqués par des personnes que j'emploie chez moi - ma femme de ménage, ma baby-sitter, mon jardinier - et même par mes animaux de compagnie !