Calculer le rendement d'un produit de bourse

Le calcul du rendement est un indicateur utilisé par les investisseurs boursiers lorsqu'ils conservent un produit financier à moyen ou à long terme (c'est-à-dire quelques années au minimum). Il peut donc concerner les actions, les obligations, ou encore certaines parts de fonds de placement .

Le rendement, c'est le rapport entre le revenu de l'actif, comme le dividende ou le coupon (c'est l'argent que ce produit me rapporte chaque année) et son cours de bourse. Ce calcul est exprimé en pourcentage.

Sortez les calculettes !

Le rendement se calcule de la façon suivante : (revenu/cours) x 100. Par exemple, je détiens une action A dont l'émetteur verse annuellement un dividende unitaire de 5 euros. En bourse, le cours de cette action est actuellement de 40 euros. Son rendement est alors de (5/40) x 100 = 12,5%.

Le taux de rendement n'est toutefois pas le seul indicateur sur lequel je dois me baser pour un investissement. Il s'agit simplement d'un rapport entre le cours d'une valeur et le revenu distribué par son émetteur.

Je dois donc l'utiliser comme une raison supplémentaire d'acheter une action ou une obligation après avoir étudié la santé de l'entreprise émettrice et son cours de bourse.

Calculer le rendement d'un portefeuille boursier

Je peux facilement calculer le rendement de mon portefeuille entier sur une période définie, par exemple un an. Pour cela, il me suffit d'appliquer la formule suivante : (capital final/capital initial – 1) x 100.

Exemple : mon compte-titres contient 10 000 euros d'actifs au 1er janvier. Au 31 décembre, ces mêmes actifs valent 12 000 euros. Le rendement de mon portefeuille sur la période est donc de (12 000/10 000 – 1) x 100 = 0,2 x 100 = 20%.

S'assurer d'un rendement

En tant qu'investisseur particulier, je peux difficilement garantir le rendement de mon portefeuille, à moins d'en faire un travail à plein temps. Je peux investir uniquement dans des obligations d'État à très long terme (plus de 20 ans) dont le taux de rendement est assuré.

Cependant, cet investissement ne fera pas de miracle : les performances de ce type de produit sont très faibles. C'est particulièrement le cas actuellement, en raison de la faiblesse des taux d'intérêt.

Autre solution : je peux investir dans des actions d'entreprises versant de larges dividendes. Toutefois, cette politique envers les actionnaires se fait au détriment du cours de bourse (celui-ci baisse à chaque versement de dividende) et peut être le signe d'une société en mauvaise santé.

Pourquoi pas un gestionnaire ?

Alors, comment m'assurer d'obtenir le rendement le plus élevé ? Une solution peut être de faire appel à un professionnel, comme un gestionnaire d'actifs. Il s'agit d'un financier chargé d'administrer des portefeuilles boursiers pour le compte de particuliers.

Je lui délègue la gestion de mon compte-titres via un contrat précisant les objectifs à atteindre pendant une certaine période de temps. Cette solution n'est toutefois pas adaptée pour toutes les situations. Pour que le recours à un gestionnaire se justifie, je dois disposer d'une épargne conséquente.