Comment calculer sa retraite ?

Mardi 13 Octobre 2015

 Les règles de calcul de la pension de retraite de base sont sensiblement différentes pour les fonctionnaires et pour les salariés du privé.

Les règles de calcul de la pension de retraite de base sont sensiblement différentes pour les fonctionnaires et pour les salariés du privé.

Pour connaître le montant de ma future pension de retraite, j'ai besoin de trois éléments : mon revenu brut, le taux de ma pension et le nombre de mes trimestres de cotisation. Voici comment calculer ma retraite – que je sois fonctionnaire ou salarié du privé.

La formule de calcul pour connaître le montant de ma pension

Salarié du privé ou fonctionnaire, le montant brut de ma retraite de base s'obtient par la formule suivante :
Mon revenu brut (voir plus bas) x le taux de ma pension (voir plus bas) x le nombre de trimestres que j'ai validés ÷ le nombre de trimestres à valider pour bénéficier du taux plein (voir plus bas).

Chaque année, en octobre, ma pension de retraite est valorisée, en fonction de l'inflation.

Le revenu servant de base au calcul de la retraite

Le revenu servant de base au calcul de ma pension de retraite n'est pas tout à fait égal au dernier salaire que j'ai touché avant de partir à la retraite.

Si je suis salarié du privé, c'est le salaire brut moyen au cours des 25 années les plus avantageuses de ma carrière qui est retenu. Si je suis né avant 1948, le nombre d'années pris en compte est différent :

  • si je suis né en 1947 : 24 années,
  • en 1946 : 23 années,
  • en 1945 : 22 années,
  • en 1944 : 21 années,
  • en 1943 : 20 années,
  • en 1942 ou avant : 19 années.

Si je suis fonctionnaire, le revenu pris en compte est ma dernière rémunération brut versée pendant au moins six mois avant mon départ à la retraite.

Le taux de ma pension de retraite

Fonctionnaire ou salarié du privé, je bénéficie d'une pension à taux plein si :

  • j'ai validé un nombre minimum de trimestres de cotisation,
  • j'ai atteint l'âge de départ à la retraite à taux plein automatique (qui est plus tardif que l'âge minimum de départ à la retraite).

Le nombre minimum de trimestres à valider et l'âge de départ à la retraite à taux plein sont similaires pour les salariés du privé et pour les fonctionnaires de catégorie dite "sédentaire" (professeurs des écoles, par exemple). Les salariés de catégorie "active" (les métiers à risque ou exposant à de grandes fatigues : pompiers, policiers, sages-femmes...) peuvent partir à la retraite à taux plein plus tôt.

Le taux plein pour les fonctionnaires est égal à 75%, alors qu'il est égal à 50% pour les salariés du privé.

Si je prends ma retraite avant d'avoir rempli les conditions pour bénéficier du taux plein, mon taux de pension est réduit. A l'inverse, si j'ai validé trop de trimestres, j'ai droit à une surcote (une majoration du taux).

 Une fois le calcul de ma pension brut terminé, je n'oublie pas de retirer les cotisations sociales !

Une fois le calcul de ma pension brut terminé, je n'oublie pas de retirer les cotisations sociales !

Je n'oublie pas les cotisations sociales

Pour obtenir le montant brut de ma pension de retraite (le montant que je toucherai réellement), je retire de celui-ci des cotisations sociales :

  • la contribution sociale généralisée (CSG) : -6,6% de ma pension (ou -3,8% si mes revenus sont modestes),
  • la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) : -0,5%,
  • la contribution additionnelle de solidarité pour l'autonomie (Casa) : -0,3%. Sous conditions de ressources, je peux être exonéré de cette contribution.

Les cotisations sociales sont les mêmes pour la retraite de base d'un fonctionnaire et pour celle d'un salarié du privé.

Le saviez-vous ?

Près de 1,3 million de Français passent leur retraite à l’étranger

D’après des chiffres de la Dress (le service des statistiques du ministère des Affaires sociales) de mai 2015, 1,6 million de retraités français vivent à l’étranger – sur un total de 15,6 millions. Parmi les pays préférés des retraités : l’Algérie, l’Espagne, le Portugal et l’Italie.

plus de dossiers

Dossier

Études supérieures : tout pour bien les préparer

Dossier

Tout savoir sur mon assurance vie

Dossier

Epargne : où placer mon argent ?

Lifestyle

5 bourses d'études insolites qu'on n'est pas près de voir en France

Pour poursuivre mes études supérieures, une bourse est souvent la bienvenue. Si, en France, il n'en existe que de très basiques (par exemple la bourse au mérite, ou la bourse en fonction du revenu...

L, S ou ES : comment choisir son bac ?

A la fin de l'année de seconde, je suis face à un choix cornélien : dois-je m'engager dans une filière scientifique ? Économique ou littéraire ? Voici quelques clés pour m'aider à faire le bon...

Heure d'été : pourquoi change-t-on d'heure ?

Dimanche 26 mars, à 3 heures du matin, j'avancerai mon horloge d'une heure et perdrai ainsi une heure de sommeil, comme chaque année. S'il s'agit aujourd'hui d'un geste que je connais bien, suis-je...