Pour choisir mon assurance-vie, je dois d'abord répondre à deux questions principales :

  • Quel est mon objectif ? Est-ce que j'ai besoin d'un contrat en cas de vie, en cas de décès, mixte ?
  • Quel est le risque que je suis prêt à encourir ? Est-ce que je vais m'orienter vers des placements en unités de compte, en euros, multi-supports ?

Types de contrats et d'assurance-vie

Selon l'objectif recherché, j'ai le choix entre les contrats suivants :

  • Contrat en cas de vie : ce contrat me permet de recevoir un capital ou une rente viagère.
  • Contrat en cas de décès : c'est le bénéficiaire que je désigne qui reçoit un capital ou une rente viagère après mon décès.
  • Contrat mixte : l'assurance mixte couvre aussi bien le contrat en cas de vie que le contrat en cas de décès.

Contrat en euros ou en unités de comptes ?

Il existe deux types de placements d'assurance-vie :

  • Les contrats en euros qui sont investis sur des produits financiers sans risques,
  • Les contrats en unités de compte, qui sont en partie investis sur des actions. Ce sont ceux qui peuvent me rapporter le plus, mais ils sont aussi plus risqués (normal, puisqu'ils sont soumis aux aléas de la Bourse). J'investis donc à mes risques et périls : si les marchés dégringolent, mon placement peut ne rien me rapporter, voire être en perte.

En clair, je me tourne vers les fonds en euros si je privilégie la sécurité, et vers les unités de compte si je n'ai pas peur de prendre des risques. Je peux aussi choisir un mélange des deux dans le cadre d'un contrat multisupport, à la fois en euros et en unités de compte.

Je compare les performances

Pour choisir le meilleur produit, je consulte les performances passées de plusieurs contrats. Je peux m'aider en utilisant un comparateur sur Internet. Je ne limite pas mes recherches à une seule année : je compare les rendements sur trois ans au moins pour m'assurer de leur stabilité dans le temps. Attention à bien regarder aussi la fiscalité de mon assurance-vie.

Attention aux frais

Pour calculer ce que va me coûter l'ouverture d'une assurance-vie, je dois prendre en compte les frais :

  • De versements. Ils sont prélevés à chaque fois que je dépose de l'argent sur mon contrat d'assurance-vie,
  • De gestion. Ils sont prélevés chaque année sur mon capital. Le montant de ces frais est important : sur la durée, il peut peser lourd sur le rendement de mon assurance-vie... et il sera impossible de le renégocier une fois que j'aurai signé mon contrat !

Quels services pour mon assurance-vie ?

Les assureurs proposent en général une multitude de services intégrés dans leurs contrats. A moi de savoir lesquels me sont vraiment utiles. Difficile par exemple de me passer de la gestion en ligne, qui me permettra de surveiller l'évolution de mon contrat et de réaliser des versements sans me déplacer. Par contre, je n'ai pas forcément besoin d'options de gestion très complexes : je privilégie celles dont j'ai vraiment l'utilité, comme la sécurisation des plus-values qui permet de protéger une partie de mon capital tout en dynamisant la performance de mes investissements.