Choisir le type de prêt immobilier en fonction de mon projet et de mes finances

Pour décrocher un prêt immobilier, je dois d'abord faire rentrer mon projet dans une de ces cases :

  • Je voudrais acheter un appartement ou une maison pour y habiter ou pour le louer,
  • Je n'ai pas de local pour mon entreprise et je dois en acheter un pour commencer mon activité,
  • J'ai besoin d'argent – plus de 75 000 euros - pour faire des travaux dans le logement dont je suis propriétaire,
  • Je vais faire construire mon logement mais je dois d'abord acheter le terrain à bâtir que j'ai repéré. (Source : Article L312-2 du Code de la Consommation)

Une fois que je sais précisément ce que je vais faire de l'argent prêté, je dois encore faire le tri entre les organismes de crédit et les différents types de prêts immobiliers :

  • J'ai un taux d'endettement plutôt faible et un apport important, tous les prêteurs devraient être prêts à m'accueillir ! J'ai le profil idéal de l'emprunteur qui assume une grande partie de son financement et qui devrait rembourser sans difficulté,
  • Je possède déjà un appartement et je compte le vendre pour financer un nouvel achat. Mon banquier va sans doute me proposer un prêt-relais gagé sur le prix de cession de mon bien immobilier. Je peux choisir ce type de crédit si je suis sûr de me débarrasser de mon logement dans les deux ans,
  • Je peux assumer des mensualités élevées et j'ai un projet d'investissement locatif. Le crédit in-fine est pour moi ! Je pourrai déduire mes intérêts d'emprunts – souvent élevés puisque je les rembourse tous avant de m'attaquer au capital emprunté – de mes revenus imposables,
  • J'ai un profil potentiellement "à risque" et mon banquier préfère prendre des garanties solides. Direction l'étude du notaire pour signer une hypothèque sur ma prochaine acquisition !

Constituer mon dossier avec toutes les pièces justificatives

Dès que j'ai passé avec succès les premières étapes, je dois passer l'avant-dernière épreuve : la constitution et le dépôt de mon dossier de demande de prêt immobilier.

Attention à ne pas oublier de pièces justificatives . Elles doivent me concerner mais aussi donner des informations sur le projet à financer. Côté état civil, je dois fournir :

  • Ma carte d'identité ou mon passeport,
  • Une attestation de ma situation matrimoniale et familiale,
  • Un justificatif de domicile,
  • Mes derniers bulletins de salaire, avis d'imposition et autres justificatifs de placements pour donner une idée de mes capacités financières.

Autour de mon projet immobilier, je dois surtout avoir le compromis de vente ! En fonction de mes besoins, je devrai aussi présenter des plans pour des travaux ou un DPE pour un investissement dans le neuf.

Se préparer à la négociation

Si je réussis cette ultime épreuve, je pourrai considérer que mon projet immobilier est en bonne voie. J'ai obtenu mon prêt aux meilleures conditions parce que j'ai bien négocié ! Comme toujours, quelques points sont à vérifier en priorité :

  • Le taux et la durée du crédit. Le taux est-il fixe ou variable ? Ma banque doit me fournir toutes les informations sur les modalités et les risques correspondant à chaque type d'emprunt. En fonction des deux paramètres, je connaîtrai le niveau de mes futures mensualités,
  • Les frais bancaires et les pénalités éventuelles que je payerai si je rembourse mon prêt par anticipation ou si je demande un rachat de crédits,
  • L'apport qui m'est demandé.