Les bonnes raisons de louer un coffre ?

Dans l'imaginaire collectif, un coffre à la banque est le lieu idéal pour conserver en sécurité des documents confidentiels ou quelques joyaux dérobés. Dans tous les cas, un coffre bancaire est souvent synonyme d'opulence et serait réservé à une élite.

Il n'en est rien et aujourd'hui avec un salaire médian, je peux louer un coffre si je souhaite protéger des objets que j'estime important.

Je peux mettre ce que je veux dans un coffre : clefs, oeuvres d'art, argent, documents en tout genre comme un testament ou encore des factures d'achat. Seule la taille du coffre en question limite ce que je peux y mettre. Aussi, si je trouve que mon domicile n'est pas assez sécurisé, louer un coffre est une idée pertinente et simple à réaliser.

Comment louer un coffre ?

Le meilleur moyen de louer un coffre est de me rendre dans mon agence bancaire . Si elle ne possède pas de salle des coffres, elle m'orientera vers une agence du même réseau qui en possède une. La loi dispose que les frais de gestion d'un coffre-fort sont prélevés directement depuis mon compte bancaire. Il est donc nécessaire d'avoir un compte dans la banque où je souhaite louer un coffre.

Il faut ensuite déterminer le type de location qui répond au mieux à mes besoins. On en distingue principalement trois :

  • La location à titre individuel : j'ouvre un coffre uniquement pour moi et je suis le seul à pouvoir y accéder (sauf si j'ai donné procuration à quelqu'un) ;
  • La location solidaire : c'est comme un compte joint que j'ouvre avec un tiers. Chacun des colocataires peut accéder quand il le veut au coffre sans en notifier les autres colocataires ;
  • La location conjointe : A l'inverse de la location solidaire, les colocataires ne peuvent agir seuls. Ils ont besoin de la signature de tous les autres pour accéder au coffre ou leur présence. Il est néanmoins possible de désigner un ou des mandataires pouvant accéder seuls au coffre.

La location porte généralement sur un an renouvelable, souvent de façon tacite (pas besoin d'un nouveau contrat). Mais dans certaines banques il est possible de louer sur une période plus courte (durant des vacances ou une hospitalisation par exemple).

Avant d'accéder au coffre, le banquier à l'obligation d'attester de mon identité, que j'en sois le locataire ou un mandataire. La banque note chaque accès au coffre, je signe ainsi une feuille comportant la date, l'heure et l'état civil du visiteur.

Pour quels coffres ?

Les banques sont connues pour leur grande adaptabilité en la matière. Il existe de nombreux types de coffres. Les plus petits ont une capacité d'environ 30 à 40 dm3, soit 10 cm de haut, 30 de profondeur et 20 de largeur, soit la taille d'une boîte à chaussures. Ces coffres-là coûtent environ 100 à 120 euros par an selon les banques.

Certaines banques proposent des locations allant de 200 à 300 euros par an pour des tailles plus conséquentes.

Ai-je besoin d'une assurance ?

Comme je ne suis jamais complètement à l'abri, la banque va assurer les biens se trouvant à l'intérieur du coffre. Pour les plus petits modèles, la valeur assurée en cas de problème se situe entre 30 000 et 40 000 euros.

Je dois néanmoins me montrer rigoureux. Si après un vol ou un incendie, on ne trouve pas trace des biens que j'avais laissés dans le coffre, la procédure de remboursement sera compliquée sans apport de preuves. Pour éviter d'éventuelles complications en cas de sinistre, je m'assure de prendre en photo tout ce que je dépose dans mon coffre, et/ou m'assure d'avoir un témoin lorsque je dépose des affaires.