L'entretien de ma voiture représente un coût non-négligeable dans mon budget. Il est cependant important de ne pas le négliger, d'une part pour des questions évidentes de sécurité mais également dans une optique à plus long terme. En effet, lorsque viendra l'heure de me séparer de mon véhicule, je pourrai le revendre à un meilleur prix si je l'ai entretenu régulièrement.

On n'est jamais mieux servi que par soi-même

Si je me sens un brin bricoleur, je peux effectuer moi-même de nombreuses petites réparations d'entretien courant, comme :

  • Faire les niveaux : je peux vérifier moi-même les niveaux d'huile et de liquides de frein, de refroidissement et de lave-vitres. Il est d'ailleurs recommandé d'effectuer cette vérification trois à quatre fois par an et avant chaque grand trajet.
  • Changer l'ampoule d'un phare : généralement situé dans la boite à gants, le manuel de ma voiture détaille toute la marche à suivre.
  • Remplacer les balais d'essuie-glace : lorsque j'en achète des neufs, une notice explicative est fournie dans l'emballage.
  • Vérifier l'usure des pneus : les pneus sont équipés de plusieurs témoins d'usure, présents dans les rainures que je peux reconnaître par l'inscription TWI.

Ceci me permettra de gagner du temps et de l'argent en évitant de payer les frais, souvent élevés, de main d'oeuvre dans un garage.

Je peux aussi amener ma voiture dans un lycée professionnel, avec une section "mécanique". Les réparations seront effectuées par les élèves, mais sous le contrôle de leur enseignant. Cette solution me permettra de ne payer aucuns frais de main d'oeuvre, puisque seul le coût des pièces de rechanges me sera facturé.

Certaines opérations nécessitent un professionnel

Il peut toutefois m'arriver de subir des dommages plus graves sur ma voiture et dont les réparations requièrent l'intervention d'un garagiste. Notamment, avec les voitures modernes, les problèmes liés à l'électronique. En étudiant le détail des factures, on constate rapidement que c'est le coût de la main d'oeuvre qui, encore une fois, fait grimper la facture.

Il peut donc être intéressant de comparer les prix, de faire jouer la concurrence, voire de faire les réparations dans les petites villes où le coût de la main d'oeuvre est souvent bien moins cher que dans les grandes agglomérations.

Et le carburant ?

Les Français ont dépensé en moyenne 846 € en 2015 pour faire le plein de leur voiture. Les prix pratiqués sont libres et on constate parfois de fortes disparités entre deux stations-service voisines. Il existe de nombreuses applications pour smartphone qui me permettent de trouver la station essence la moins chère à proximité de là où je me trouve. Il existe également une page dédiée sur le site du ministère de l'Economie, qui référence l'ensemble des stations-service et les prix pratiqués par chacune d'elles.