La franchise, qu'est-ce que c'est ?

Une entreprise peut autoriser une autre entreprise à vendre ses propres biens et/ou services, tant qu'elle respecte le concept qui fait la particularité de cette entreprise. On parle alors de "franchise" : la première entreprise est appelée "le franchiseur", la seconde "le franchisé".

En me lançant en franchise, je crée donc une entreprise franchisée, c'est-à-dire liée à une autre entreprise dont elle porte le nom, vend les produits, etc.

Cette pratique présente différents avantages par rapport à la création d'entreprise :

  • Je profite de la renommée de l'entreprise franchiseuse,
  • Je bénéficie de l'expérience et du savoir-faire du franchiseur dans son domaine,
  • L'enseigne à laquelle je suis lié me fournit des conseils et me forme régulièrement, afin de mettre à jour mes techniques commerciales ou ma connaissance des produits commercialisés.

Et en plus de ces avantages, je reste propriétaire de l'entreprise franchisée, celle-ci n'appartient pas à l'entreprise franchiseuse !

En contrepartie, je m'engage en créant une franchise à respecter certaines obligations : utilisation encadrée du concept de l'enseigne, respect de la charte graphique...

Avant tout : est-ce que je dispose d'un apport financier ?

Pour que la franchise puisse être créée, il faut qu'elle dispose d'un minimum de fonds propres. Avant de me lancer, je dois donc avoir à disposition une certaine quantité d'argent.

Pour financer mon projet, je peux tenter d'obtenir un crédit auprès d'une banque, ou me tourner vers les différentes aides publiques à la création d'entreprise.

Le coût de création d'une franchise est variable en fonction du franchiseur et de son secteur d'activité : les entreprises peuvent demander ou non à leur futur franchisé des droits d'entrée, une redevance publicitaire ou encore des royalties.

Je choisis mon franchiseur

Vers quel franchiseur me tourner ? Dans un premier temps, je dois choisir le domaine dans lequel j'ai envie de lancer ma franchise.

Ensuite, je mène des recherches sur les franchiseurs disponibles dans ce secteur. Pour cela, je peux par exemple me rendre dans des salons spécialisés tels que "Franchise Expo Paris" ou "Top Franchise Méditerranée", ou me renseigner auprès d'autres entreprises franchisées liées à des enseignes qui pourraient m'intéresser. J'ai également accès à de nombreuses infos sur le sujet sur le site de de la Fédération française des franchises (franchise-fff.com ) ou de l'Agence Pour la Création d'Entreprise (apce.com )

Une fois mon enseigne choisie, je peux demander à celle-ci qu'elle me fournisse un "Document d'Informations Précontractuelles" (DIP). Je trouverai dans ce document des informations sur l'entreprise, qui me permettront de me renseigner avant de m'engager dans la création d'une franchise.

Je réalise un business plan

Une fois certain de vouloir m'engager avec cette enseigne, il me faut réaliser un business plan. Il s'agit d'un document dans lequel je détaille les prévisions financières de ma future entreprise, pour les premières années.

Pour réaliser un business plan, j'ai besoin de faire une étude de marché et d'établir un compte de résultat prévisionnel (c'est-à-dire une estimation du résultat net annuel de l'activité de ma future entreprise).

Si je n'ai jamais fait auparavant de business plan ou ne suis pas à l'aise avec cet exercice, je n'hésite pas à faire appel à un professionnel : un expert-comptable peut en effet m'aider à réaliser mon business plan.

Celui-ci assurera à l'enseigne à laquelle je veux être lié que je serai capable de payer les coûts de lancement de l'entreprise, de rembourser les crédits contractés et de réaliser des bénéfices avec la nouvelle franchise.

Je fixe l'emplacement de mon local

Dans le cas où l'enseigne accepte que je crée une franchise, il me faut ensuite choisir l'endroit où placer ses locaux.

Cette décision n'est pas anodine : je dois choisir un emplacement en fonction du type d'entreprise (son activité, la clientèle à laquelle elle s'adresse...), et en tenant compte de nombreux critères comme la présence ou non de concurrents, la commodité des lieux pour les passants (larges trottoirs...), la visibilité qu'aura le local, le coût d'acquisition...

Je choisis le statut juridique de la franchise

J'ai également le choix du statut juridique de mon entreprise franchisée :
- SA,
- SARL (si je m'associe avec un ou plusieurs partenaires),
- EURL...

Tous ces choix et démarches réalisés, je peux enfin signer le contrat de franchise avec l'enseigne !