Qu'est-ce que le prêt à taux zéro ?

Le prêt à taux zéro, ou PTZ, est un prêt sans intérêts dédié à l'achat d'une résidence principale. Il est accordé, sous condition de ressources, par les établissements de crédit ayant passé une convention avec l'État à ce sujet.

Ce prêt ne peut financer qu'une partie d'un achat immobilier (voir plus bas). Il doit donc être accompagné d'un prêt immobilier "classique" et/ou d'un apport personnel.

Est-ce que je peux souscrire un prêt à taux zéro ?

Je peux souscrire un prêt à taux zéro uniquement si je n'ai pas été propriétaire de ma résidence principale au cours des deux dernières années. Cette condition ne m'est pas imposée si je me trouve dans l'une de ces situations :

  • je suis titulaire d'une carte d'invalidité et je ne peux pas travailler,
  • je bénéficie de l'allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH) ou de l'allocation aux adultes handicapées (AAH),
  • ma résidence est devenue définitivement inhabitable à la suite d'une catastrophe.

Autre condition pour demander un prêt à taux zéro : mes revenus ne doivent pas dépasser un certain seuil.

Le montant de ce seuil dépend de ma situation familiale et de la zone où se trouve le logement que je compte acquérir (l'État distingue quatre zones, en fonction du déséquilibre entre offre et demande de logements). Ces seuils ont été revus à la hausse au 1er janvier 2016. D'après les estimations du gouvernement, le nombre de bénéficiaires du PTZ devrait atteindre 120 000 ménages en 2016, soit deux fois plus qu'en 2015.

Quel logement puis-je acheter avec ce prêt ?

Le prêt à taux zéro doit me servir à financer :

  • l'achat ou la construction d'un logement neuf,
  • l'achat d'un logement ancien et les travaux lui permettant d'être assimilé fiscalement à un logement neuf,
  • la transformation d'un local en logement,
  • un logement situé en zone C (zone la moins tendue), même ancien, à condition que j'effectue certains travaux.

De plus, le logement que j'achète grâce au prêt à taux zéro doit devenir ma résidence principale dans l'année qui suit l'achat du logement ou la fin des travaux.

Montant du prêt

Le montant maximum du prêt à taux zéro est égal à 40% de l'opération d'achat ou de rénovation de logement. Ce montant ne peut pas dépasser un plafond variant entre 40 000 et 138 000 euros, selon ma situation familiale et la zone où se trouve le bien immobilier.