Définition du taux de change

Lorsque l'on veut échanger un actif contre un autre, il faut d'abord connaître la valeur de ce que l'on veut acquérir. C'est la même chose pour les monnaies ! Si je viens sur le marché des changes pour acquérir des dollars et que j'ai des euros, je saurais combien d'euros je dois donner pour avoir un dollar grâce au taux de change. Toutes les personnes qui ont voyagé hors de la zone euro connaissent ces valeurs, présentées sur des tableaux lumineux dans les bureaux de change.

Comment évolue le taux de change

Une fois n'est pas coutume, le marché des changes fonctionne comme la plupart des marchés : si l'offre est inférieure à la demande, les prix montent. Et inversement. La monnaie étant un actif comme un autre, elle peut être achetée par des investisseurs qui placent leur argent dans des fonds spécialisés. Et si les acheteurs sont plus nombreux que les vendeurs, le prix de l'actif augmente. En général, lorsque les entreprises d'une zone monétaire se portent bien sur les marchés, les investisseurs ont confiance dans la monnaie correspondante et dirigent leurs placements sur ce créneau. Si les sociétés d'une autre zone ont des difficultés ou que le pays est soumis à des problèmes politiques, la valeur de la monnaie va baisser. A ce moment, la comparaison sera à l'avantage de la première devise.

Ce système d'achat-vente est la caractéristique des taux de change flottants. La plupart des devises présentes sur les marchés – comme l'euro ou le dollar – fonctionnent de cette manière. Mais certains Etats peuvent décider de maîtriser la valeur de leur monnaie. Et de fixer eux-mêmes sa valeur par rapport à une devise voisine. On parle alors de taux fixe. Il faut dire que la gestion raisonnée d'un taux de change a des impacts importants sur l'économie d'un pays ou d'une zone monétaire. Notamment pour le commerce extérieur.

A quoi sert le taux de change

Le taux de change permet donc de savoir comment convertir une monnaie en une autre, quand je voyage par exemple. Mais également quand j'échange avec un pays qui n'a pas la même monnaie que moi. Je dois convertir le prix donné par mon vendeur dans sa propre monnaie pour savoir précisément combien cet achat va me coûter.

Lorsque l'on voit des taux de change comme EUR/USD = 1,22991, cela signifie que 1 euro vaut 1,22991 dollar. Donc si je dois voyager en zone dollar et que je change mes euros, j'aurais l'impression de gagner de l'argent ! En donnant un euro, je gagnerais plus d'un dollar.

Une entreprise européenne qui importe des produits libellés en dollars aura la même impression : la valeur du bien acquis est supérieure à celle de l'argent dépensé. A l'inverse, la compétitivité vers les pays en dollars est dégradée : les acheteurs américains devront payer plus cher pour une plus petite valeur. Et plus l'euro est fort par rapport au dollar – plus il faut de dollars pour un euro – plus les exportations depuis l'Europe seront difficiles. En revanche, l'achat de pétrole – toujours libellé en dollars – sera moins lourd pour les États.