Les retraites complémentaires sont gérées par l'Agirc et l'Arrco

Avec la Sécurité Sociale, ils sont des maillons essentiels de la protection sociale. L'Agirc et l'Arrco reçoivent des cotisations sociales et versent des prestations. Jusque-là rien de particulier : toutes les caisses sociales fonctionnent de cette façon ! En fait, ces deux fonds interviennent en plus de la branche Retraite de la Sécu et permettent aux salariés de toucher une retraite complémentaire à la fin de leur vie professionnelle.

Tous les salariés cotisent obligatoirement à l'Agirc-Arrco. Les prélèvements font partie des nombreuses lignes qui séparent le salaire brut du salaire net sur une fiche de paie. Pour un "simple" salarié, la ligne Arrco (Association pour le Régime de Retraite Complémentaire des salariés) est seule ; les cadres cotisent en plus à l'Agirc (Association Générale des Institutions de Retraite des Cadres).

Le principe de la retraite complémentaire est le même que pour la retraite "tout court" : les actifs cotisent pour payer les pensions des actuels retraités. Et les mêmes causes produisant les mêmes effets : les régimes complémentaires sont en déficit ! Les points communs s'arrêtent là car le fonctionnement est très différent entre les deux systèmes de retraite.

Une pension de retraite complémentaire en fonction d'un nombre de points

Au commencement, il y a les cotisations payées par les salariés et les patrons. Comme toujours, je dois prendre en compte deux éléments pour les calculer :

  • L'assiette des cotisations, en l'occurrence mon salaire,
  • Le taux de prélèvement.

Et pour corser le tout, je dois intégrer le Plafond de la Sécurité Sociale (PSS) pour calculer mes apports aux régimes de retraite complémentaire. Ce montant fixé par la Sécu sert de référence pour calculer les prestations sociales. Dans le cas des versements à l'Agirc-Arrco, il permet de couper l'assiette des cotisations en quatre tranches, 2 pour chaque régime :

  • La tranche 1 de l'Arrco correspond au PSS. J'en fais partie si je gagne moins de 3129 euros par mois en 2014,
  • La tranche 2 de l'Arrco couvre les salaires entre 3129 euros et 9387 euros par mois, soit 1 à 3 fois le PSS,
  • La tranche B de l'Agirc concerne les salariés gagnant de 3129 à 12 516 euros par mois,
  • La tranche C de l'Agirc recouvre les revenus entre quatre et huit fois le PSS, soit 12 516 et 25 032 euros par mois.

Une fois que je sais à quelle tranche j'appartiens en fonction de mon salaire, je peux y appliquer le taux de cotisation correspondant, réparti entre ma fiche de paie et mon employeur :

  • 7,63% en 2014 pour la tranche 1. Pour 2015, le taux sera revalorisé à 7,75%,
  • 20,13% pour la tranche 2 en 2014, puis 20,25% en 2015,
  • 20,43 % pour les tranches B et C en 2014, et 20,55 % en 2015.

Dans l'univers Agirc-Arrco, il n'est pas question de trimestres dans le décompte de ma pension de retraite mais de points. Je dois donc transformer mes cotisations en points pour approcher de la somme complémentaire que je toucherai à la fin de ma vie professionnelle. Chaque année, les caisses Agirc-Arrco déterminent le prix d'un point. Pour 2014, je dois donc diviser le montant de mes cotisations par 15,2589 euros si je suis affilié à la seule Arrco, et 5,3075 euros si je cotise aussi à l'Agirc.

Dernière étape : je suis arrivé à la fin de ma vie pro et je m'apprête à toucher ma retraite complémentaire. C'est le moment de reprendre ma calculette pour un dernier petit calcul. Cette fois, je dois me renseigner sur la valeur d'un point Agirc-Arrco : en 2014, un point vaut 1,2513 euros pour les salariés et 0,4352 euros pour les cadres. Je n'ai plus qu'à multiplier mon nombre de points par ces montants et le tour est joué !

L'âge légal de départ à la retraite s'applique aussi pour les complémentaires

Calculer combien je vais toucher au titre de la retraite complémentaire c'est bien. Savoir comment recevoir concrètement ma pension, c'est mieux ! Réponse : je peux déposer mon dossier à 57 ans minimum. Mais je ne toucherai pas de retraite à taux plein.

Pour toucher 100% de ma pension Agirc-Arcco, je dois atteindre l'âge légal de départ à la retraite, comme pour le régime général. Lorsque je suis dans l'année fatidique, quatre mois avant mon départ effectif à la retraite, je dois contacter ma caisse complémentaire :

  • Soit je leur téléphone au 0820 200 189,
  • Soit je suis la procédure en ligne,
  • Soit je me rapproche directement de l'antenne Agirc ou Arcco qui suit mon dossier.

Je recevrai ensuite des papiers à remplir et renvoyer. Et je ne devrai pas oublier les pièces justificatives :

  • Une photocopie de ma carte d'identité/passeport,
  • Une copie de mon dernier avis d'imposition,
  • Une attestation de ma situation familiale pour savoir si j'ai des enfants à charge,
  • Un RIB.