En France, on ne compterait (en moyenne) que 7 heures de sommeil par personne pendant la semaine, contrairement aux 8 heures conseillées. C'est une statistique à laquelle il faut remédier...

Garder de bonnes habitudes

Pour maintenir une horloge interne stable, il est important de conserver un cycle de sommeil régulier. Il faut, de préférence, vous lever et vous coucher aux mêmes heures tous les jours. En faisant de trop longues siestes, pendant la journée, vous pourrez également interrompre ce cycle et manquer d'un sommeil réparateur. Le sport est prohibé le soir, pour éviter de réveiller vos muscles et de perturber votre sommeil. Enfin, contrairement à la croyance populaire, se faire couler un bon bain chaud avant de dormir ne vous apaisera pas. Il faut garder votre corps en dessous de 37° pour le préparer au sommeil.

Attention à votre régime alimentaire

Votre alimentation joue un grand rôle dans votre sommeil... Au dîner, il est important de consommer des sucres lents. Cela permet une digestion douce et lente de votre repas, tout au long de la nuit. D'un autre côté, le café, le thé, les matières grasses, et l'alcool, sont à prohiber en fin de journée. Après 16h, il est préférable de ne pas consommer d'excitant. Si vous optez pour une boisson chaude, favorisez les tisanes ou les boissons décaféinées. Au réveil, évitez surtout de prendre un petit-déjeuner trop riche, qui déclencherait un processus de digestion lourd et fatiguant.

Soigner son environnement

Il est primordial de garder un environnement de sommeil sain. Pour bien préparer votre organisme au sommeil, la température de votre chambre doit donc rester en-dessous de 20°. Il faut également éviter de s'entourer d'écrans ou d'ordinateurs, avant de se coucher. De préférence, ayez un petit rituel paisible de "pré-sommeil", toujours dans une optique de mieux préparer votre organisme. D'ailleurs, ne négligez pas l'importance des boules Quiès, pour étouffer toutes les distractions extérieures qui pourraient perturber votre nuit.