Hello

Comment obtenir les bons vacances de la CAF ?

Les bons vacances de la CAF permettent de financer les vacances des enfants de famille dans le besoin.
Les bons vacances de la CAF permettent de financer les vacances des enfants de famille dans le besoin.

Cet été, je veux partir en vacances avec toute ma famille... mais mes revenus ne me permettent pas de trop dépenser. J'ai entendu parler des bons vacances de la Caisse d'Allocations Familiales, à quoi servent-ils exactement ?

En mars 2018, trois organismes de l'économie sociale et solidaire ont mené une enquête avec un constat alarmant : 22 millions de Français n'ont pas les moyens de partir en vacances et parmi-eux 3 millions d'enfants.

Consciente des difficultés financières d'une partie de la population, la Caisse d'allocations familiales accorde sous conditions des bons d'aide aux temps libres -aussi appelés bons Caf, bons vacances ou bons loisirs-, pour permettre aux plus modestes de s'évader quelques jours en famille.

Puis-je en bénéficier ?

Il faut d'abord vérifier que ma Caf accorde ce genre de bons : l'aide aux temps libres n'est en effet pas une mesure nationale, mais départementale. Pour y voir plus clair, je peux me rendre sur le site de ma Caf où tout sera indiqué.

Les ressources minimales requises varient selon les Caf, mais les bons sont accordés :

  • à des familles touchant déjà des allocations,
  • et avec au moins un enfant à charge âgé de moins de 20 ans.

En règle générale, ces aides sont accordées à des familles dont le quotient familial se situe en 600 et 800 euros. Ensuite, une aide journalière est attribuée à chaque enfant.

Comment bénéficier des bons vacances ?

Là aussi, les démarches à réaliser dépendent de ma Caisse. Il existe deux types de fonctionnement : soit ma Caf m'avertit que je peux en bénéficier, soit j'en fais la demande en remplissant un formulaire sur Internet ou au guichet.

Pour quelle durée et pour aller où ?

Une fois en possession des bons, leur utilisation doit respecter plusieurs conditions :

  • Les bons sont valables pendant un an,
  • Ils ne sont utilisables que pendant les périodes de vacances scolaires avec des séjours d'une durée comprise entre 5 et 21 jours consécutifs,
  • Les bons vacances de la Caf doivent servir à financer une partie des coûts d'un séjour en vacances d'une famille ou l'accès à une structure d'animation socioculturelle pour les enfants.

Mais attention, je ne peux pas réserver n'importe quel logement : l'utilisation des bons vacances est très encadrée. En effet, il faut tout d'abord que les prestataires ou les organismes aient signé une convention avec la Caf (souvent les colonies et camps de vacances, certains camping et locations...). Sont donc exclus les hôtels, les frais d'une résidence secondaire, d'une classe de neige... ou un séjour chez les grands-parents !

Comment fonctionne les bons vacances ?

Les bons sont à présenter lors de l'inscription au responsable du camp ou du séjour, puis la participation de la Caf est ensuite déduite selon un barème fluctuant selon mon quotient familial. Le solde restant est à ma charge.

Selon le lieu de villégiature, le bon est ensuite :

  • soit retourné à la Caf directement à la fin du séjour par le responsable du centre,
  • soit par moi-même au maximum un mois après la fin du séjour.

Et pour quel montant ?

Prenons un exemple. A la Caf du Rhône, pour 2018, le montant des bons vacances est indexé sur le barème suivant :

Tranches de Quotient Familial Montant journalier par enfant
Inférieur ou égal à 300 € 24 €
de 301 à 400 € 16 €
de 401 à 500 € 10 €
de 501 à 700 € 8 €

Pour les séjours en famille, cette même Caf propose un forfait voyage de 110 €, versé en complément du montant journalier pour familles dont le quotient familial inférieur ou égal à 400 €. Attention, les bons vacances ne doivent surtout pas être confondus avec les chèques vacances, au fonctionnement bien différent !

Les news Lifestyle Lifestyle

Famille

Les avantages de faire la sieste au bureau

Lire l'article
Lifestyle

Galileo, tout savoir sur le GPS européen

Lire l'article
Lifestyle

4 choses à savoir sur les jardins familiaux

Lire l'article
Lifestyle

Brexit, ces Britanniques qui veulent se faire naturaliser

Lire l'article