Est-ce que je suis concerné par le prêt à taux zéro ?

Depuis le 1er janvier 2014, le PTZ+ est réservé aux logements neufs et aux ménages aux revenus modestes. Pour y prétendre, il faut au moins que je remplisse les conditions suivantes :

  • D'abord il faut que je sois primo-accédant.
  • Ensuite, mes ressources personnelles ne devront pas dépasser un certain montant, baptisé le plafond de ressources. Pour faire le calcul, j'additionne les revenus fiscaux de référence de toutes les personnes qui occuperont mon futur logement, au titre de l'avant-dernière année précédant celle de l'émission de l'offre de prêt (exemple : mes ressources 2014 pour une offre de prêt émise en 2016).

Ensuite, le prêt à taux zéro doit contribuer au financement d'un des projets suivants :

  • l'achat d'un logement neuf,
  • l'achat d'un logement ancien plus le financement de travaux permettant à ce logement d'être assimilé fiscalement à un local neuf,
  • la transformation d'un local en logement,
  • l'achat d'un logement se trouvan en zone "C", sous certaines conditions.

Prêt à taux zéro : les démarches

Si je remplis toutes ces conditions de base, banco ! Je peux solliciter un prêt à taux zéro auprès d'un établissement de crédit ayant passé une convention avec l'Etat. Plusieurs documents me seront demandés pour compléter mon dossier. Parmi eux :

  • une fiche de renseignements comportant l'identité et le nombre de personnes qui vivront dans le logement : pièces d'identité, livret de famille, contrat de mariage, certificat de concubinage.
  • toutes les précisions concernant l'opération immobilière, qu'il s'agisse d'un achat ou d'une construction : contrat de construction, contrat de réservation, permis de construire, promesse de vente, factures de travaux, etc.
  • tous les documents permettant de prouver que je ne suis pas, jusque-là, propriétaire de ma résidence principale : quittances de loyer, attestation d'hébergement, etc.

Une fois tous les documents réunis, le prêt à taux zéro deviendra enfin une réalité pour mon budget !