Déduire une partie de la Contribution Sociale Généralisée (CSG)

La Contribution Sociale Généralisée (CSG) repose sur toutes les sommes reçues par les salariés. Travail, patrimoine, allocations chômage... tous les revenus sont concernés. La CSG étant prélevée à la source, la déduction permet de ne pas imposer deux fois les revenus.

La déduction de la CSG peut s'appliquer sur certains revenus de capitaux mobiliers. Je gagne des intérêts grâce à mes placements d'assurance-vie ou de capitalisation ? Je peux les diminuer pour payer moins d'impôt. Même chose pour des dividendes qui sont déjà touchés par un abattement de 40%.

Pour savoir à combien tombe mon revenu imposable après la déduction de la CSG, je prends la ligne "Revenus des valeurs et capitaux mobiliers" de ma feuille d'impôt, j'applique le taux de 5,1%. Je déduis le résultat de l'ensemble de ces revenus mobiliers pour connaître ma nouvelle assiette fiscale.

Les pensions alimentaires versées à mes enfants sont déductibles

Si je suis divorcé(e) et que j'ai un enfant, je peux déduire les pensions alimentaires versées à mon ex-conjoint(e).

Si mon enfant est mineur, le montant de la pension fixée par un juge lors du divorce est déductible de mon revenu imposable. Si nous vivions en union libre, je peux déduire la pension si j'ai reconnu mon enfant. En revanche, si nous partageons la garde de notre enfant, nous ne pouvons pas déduire la pension alimentaire.

Je peux aussi déduire la pension versée à notre enfant majeur. Qu'il vive ou pas sous mon toit, je peux baisser mon revenu en soustrayant les dépenses de nourriture ou d'hébergement.

Si mon enfant vit avec moi, mes déductions ne peuvent pas dépasser le plafond de 5 698 euros. S'il est indépendant, je peux déduire au maximum 11 396 euros de mes revenus.

Je déduis mes frais professionnels et diminue mon impôt sur le revenu

J'ai deux solutions pour me faire rembourser mes frais professionnels et réduire ma base imposable :

  • Soit j'applique un forfait de 10% sur mon salaire,
  • Soit je déduis mes "frais réels" s'ils sont supérieurs à ces 10% de mon revenu.

De nombreux frais professionnels entrent dans la catégorie des frais déductibles :

  • Frais de transport entre domicile et lieu de travail, type Pass Navigo en région parisienne,
  • Frais de repas ou de formation,
  • Frais de déplacements professionnels, comme des billets de train, d'avion ou encore des notes d'hôtel.

L'épargne retraite déductible de mon revenu global

Si j'ai ouvert un Plan d'Epargne Retraite Populaire (PERP) ou un régime de retraite complémentaire (PREFON, COREM ou CGOS), je l'alimente avec des cotisations sociales. Je peux déduire ces sommes de mes revenus, après déduction des frais professionnels.

La déduction correspond à 10% des revenus, qu'ils soient salariés ou non. Si je suis invalide et ne travaille pas, je peux quand même déduire mes cotisations retraite de mes revenus. Dans ce cas, le plafond de déduction est égal à 10% du plafond de la sécurité sociale fixé à 3 637 euros.