Tous les quatre ans, des centaines de milliers de personnes suivent cette compétition acharnée. Et pendant plusieurs semaines, le public s'attend à découvrir le prochain Phileas Fogg.

Les enjeux de la course

Créée en 1989, d'après le concept de Titouan Lamazou, la course "Vendée Globe" est une épreuve de tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance. C'est la seule en son genre, et à chaque édition, beaucoup finissent par abandonner. Ce n'est pas le cas du vainqueur de la compétition de 2016-2017, Armel Le Cléac'h, qui bat un record historique en effectuant son tour du monde en 74 jours ! Pour les vainqueurs, au-delà de la gloire et de la rémunération, il s'agit aussi de profiter d'une couverture médiatique sans égal. On a compté 300 000 visiteurs lors de la première semaine, au village officiel, et 380 000 durant la seconde. Cet événement est aussi l'occasion de transmettre une image et des valeurs positives à toutes les nations représentées. Sans oublier que cette compétition représente d'énormes enjeux pour l'industrie nautique vendéenne.

Le système de "tracking"

Afin de faciliter le suivi de la course sur sa durée, les équipes de la course ont mis en place un dispositif du nom de "Tracking Vendée Globe". A l'aide de vos appareils, (ordinateurs, ou sur le site mobile pour vos tablettes et smartphones...), vous avez la possibilité d'observer une carte mondiale qui évolue en temps réel. L'écran présente plusieurs icônes, pour représenter les compétiteurs, ainsi qu'un classement qui évolue également en temps réel. Vous pouvez y observer le temps, la vitesse, les conditions météorologiques, et différentes autres statistiques liées à la course ou aux bateaux. Enfin, il est possible de centraliser votre suivi sur un "skipper" en particulier. C'est une solution complémentaire aux différents reportages télévisés qui vous permet de rester à jour sur le déroulement de la compétition, où que vous vous trouviez.