Quand on débute, en course à pied, il y a un certain nombre d'erreurs à ne surtout pas commettre. Sans cela, vous vous exposez à des blessures potentielles.

5. Faites attention aux distances

On sous-estime souvent l'importance des distances dans le running. Quand vous êtes inexpérimenté, il ne faut pas succomber à la tentation de se fixer des objectifs inatteignables. Il est essentiel de démarrer sur de petites distances et de progressivement les augmenter. Attention, en revanche, il ne s'agit pas d'allonger votre trajet à chaque séance. Il faut observer ses performances sur les premiers jours, et séparer les "bons" des "mauvais". La distance devra alors être ajustée selon ces paramètres, et toujours dans un but de progression.

4. Trouvez un rythme régulier

Pendant de longues courses, vous vous rendrez rapidement compte de la nécessité d'une cadence personnalisée. Il faut éviter de se forcer à suivre un rythme intense, dès les premiers jours, cela brusquerait votre organisme et causerait plus de mal que de bien. Ce qui prime sur le reste, c'est de finir vos séances sans être exténué en chaque fin de course, le meilleur moyen d'abandonner ce sport. En fin de trajet, pensez à réduire systématiquement votre cadence pour permettre de récupérer progressivement de votre effort.

3. Equipez-vous convenablement

Quand on achète des articles de sport, on essaie souvent de rester à l'affût des bonnes affaires. C'est une erreur de débutant ! Il ne faut surtout pas sacrifier la qualité du produit, en faveur de son prix. Dans n'importe quel sport, un mauvais matériel se traduira presque toujours en blessures. Gardez à l'esprit que, si vous faites les choses bien, il faudra remplacer votre paire de chaussures assez régulièrement, dès que la semelle commence à se lisser (comme pour un pneu, il faut garder un maximum d'adhérence au terrain).

2. Maintenez un régime strict

La course à pied c'est bénéfique pour le bien-être de son organisme. Pourtant, certaines légendes urbaines poussent à s'imaginer que l'on peut poursuivre n'importe quel rythme de vie, tant que l'on pratique un sport régulier. Et bien, c'est faux. En fait, c'est le meilleur moyen pour empirer les choses, d'un point de vue physiologique. Pour les fumeurs, les consommateurs d'alcool, ou les grands gourmands, il est plus sain de ne pas pratiquer de sport plutôt que de courir en maintenant ce type de "régime". Il faut donc impérativement manger équilibré, boire beaucoup d'eau, et prohiber les sucreries. Sur la liste des éléments à éviter, on peut donc compter : le tabac, l'alcool, le thé ou le café, et les fast-foods (remplis de mauvaises graisses). Favorisez un régime qui soit principalement à base de protéines, de fibres, et de féculents (évitez si possible les lipides, et les sucres rapides en excès).

1. Restez patient

Le défaut que l'on observe le plus souvent chez tous les débutants (tous domaines confondus) c'est un manque de patience. Rappelez vous que votre corps doit progressivement s'habituer aux changements drastiques qu'il éprouve en pratiquant un nouveau sport. Gardez un oeil sur toutes vos performances et tentez d'observer une réelle avancée, même si elle est minime. Cela vous servira de motivation, et vous poussera à maintenir un certain niveau d'investissement dans la pratique du running.